Le Bayern de Munich en crise

Le Bayern Munich s’enfonce dans la crise. Et c’est le moins que l’on puisse dire. L’équipe d’Ottmar Hitzfeld donne l’impression de s’enliser dans des sables mouvants. La saison n’a pas bien démarré pour elle. Piteusement éliminé des compétitions européennes, le Bayern a subi une défaite sans rémission 2 à 0 contre le Werder Brême, quatrième au classement de la Bundesliga. Ce match s’est joué dimanche pour le compte de la onzième journée du championnat. Cette rencontre devait être l’occasion pour les co-équipiers d’Oliver Khan de prouver que, l’élimination en Ligue des Champions n’était qu’un mauvais pas et que le Bayern demeure le grand club, maître en Allemagne. Seulement, il n’en était rien. C’était au contraire, un événement de plus qui démontre la baisse de régime des Bavarois.
En effet, les stars du Bayern Munich n’ont pu briller lors de cette journée. Handicapées par les absences pour blessure de Michael Ballack et du Brésilien Giovane Elber, elles ont ainsi concédé leur deuxième défaite de la saison en Bundesliga. Une défaite qui remet en cause l’ambition du Bayern de conquérir son 18ème titre national. Une manière de sauver une saison qui ne connaîtra pas de participation européenne au plus haut niveau. Le record allemand des titres de champion est donc loin d’être acquis.
Dimanche dernier, le Bayern avait l’occasion de porter à cinq points son avance sur son poursuivant immédiat, Borussia Dortmund, tenu en échec 1-1 sur son terrain par le Hambourg SV (13ème au classement). Les deux buts ont démontré à quel point la défense du Bayern souffrait. A la 17ème minute, Markus Daun ouvrait la marque après un tir du néerlandais Frank Verlaat ait touché le poteau gauche.
Le deuxième but de Brême allait être marqué par le Bosniaque Krstajic à la 80ème minute après un dégagement manqué du capitaine du Bayern lui-même, Oliver Kahn.
A l’issue de cette rencontre, l’entraîneur du Bayern, Ottmar Hitzfeld, a mis en cause ses joueurs. «Visiblement plusieurs joueurs n’ont pas été à la hauteur de l’enjeu. Nous avons perdu beaucoup trop de duels d’homme à homme. Il faudra en tirer les conséquences». Le Bayern conserve néanmoins la première place à deux points de son poursuivant immédiat. Une fragile place de leader menacée, dès samedi prochain à Munich, par le match vedette entre le Bayern, champion d’Europe 2001, et Dortmund, vainqueur du prestigieux trophée en 1997.
Dans cette situation de crise, le capitaine du Bayern et de l’équipe nationale allemande a volé au secours de son coach, dont la position s’est encore fragilisée à la suite de cette défaite en championnat. «Les relations entre l’entraîneur et l’équipe restent excellentes», a déclaré lundi Oliver Kahn. « Nous sommes certains que nous allons remporter les deux titres allemands, la Coupe et la Bundesliga, avec Ottmar Hitzfeld, a-t-il ajouté.
Le palmarès de Hitzfeld avec le Bayern est riche en titres. Le coach, qui vit sa cinquième saison avec le club bavarois, a décroché avec lui trois titres de champion d’Allemagne consécutivement, la Coupe d’Allemagne en 1998 et 2000 et la Ligue des champions en 2001. Sans sacre l’an dernier, le Bayern est dans l’obligation de faire une bonne saison. Le doublé championnat-coupe est en ligne de mire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *