Le Bayern Munich passe au révélateur de Schalke 04

Une semaine après avoir laissé passer une occasion en or d’assommer le championnat, le Bayern se retrouve presque dans l’obligation de gagner l’affiche de la 22e contre Schalke 04.  Tenus en échec par Brême (1-1) puis le week-end dernier par Hambourg (1-1), les Bavarois doivent montrer qu’ils peuvent battre un «gros», sous peine de se retrouver dans une situation similaire à celle de fin 2007 où ils ne faisaient plus peur à personne. «Il nous manque encore cet instinct de tueur qui permet d’assommer les adversaires. Au lieu de gagner, on se contente d’un 1-1», regrettait Oliver Kahn, après le nul contre Hambourg, le huitième de la saison pour son équipe en championnat. Le Bayern, qui a arraché mercredi sa qualification pour les demi-finales de la Coupe d’Allemagne devant 1860 Munich (1-0) au terme de la prolongation et en évoluant à dix pendant 40 minutes, éprouve depuis plusieurs saisons des difficultés sur le terrain de Schalke 04. Sa dernière victoire à Gelsenkirchen remonte à novembre 1998. Mais Schalke 04 n’est pas au mieux. Le vice-champion d’Allemagne, 5e à neuf points du Bayern, vient d’enchaîner deux défaites consécutives en championnat. Son entraîneur Mirko Slomka est sur la sellette et les dirigeants seraient déjà à la recherche d’un nouveau patron de « standing international »: « Une victoire contre le Bayern nous permettrait de remonter à la 3e place et une qualification contre Porto pour les quarts de finale de la Ligue des champions nous apporterait des millions d’euros de recettes », a espéré Slomka dans la presse cette semaine. Brême (2e, 40 pts) va disputer contre Dortmund le premier des trois matches de Bundesliga où il sera privé de son meneur de jeu brésilien Diego, suspendu après son exclusion du week-end dernier. Leverkusen peut poursuivre son surprenant parcours qui le voit pointer à la 3e place à six points du leader, en battant Bochum (13e) dimanche, tandis qu’Hambourg (4e), éliminé en Coupe d’Allemagne par Wolfsburg (2-1 a.p.), doit réagir devant Francfort (7e) après un début d’année 2008 inquiétant, avec une seule victoire en quatre sorties. Le champion en titre, Stuttgart (8e), tentera aussi de digérer son élimination de la Coupe d’Allemagne, en s’imposant samedi sur le terrain de la lanterne rouge, Cottbus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *