Le Belge Weuuws pour sauver le Raja

La semaine dernière, les adhérents du Raja de Casablanca étaient fous furieux. Ils avaient donné un ultimatum, d’un mois, au président du club, Ahmed Amor, pour remettre les pendules à l’heure. La réorganisation de l’équipe, six fois consécutive championne du Maroc, n’était, donc, qu’une simple question de temps. Depuis, les responsables rajaouis sont en course contre la montre pour trouver un nouveau messie, après le désistement du Néerlandais Arie Hann et le revirement du Français Gilbert Gress. Plusieurs noms ont été avancés, dont Mohammed Fakhir, enfant chéri du club et actuel entraîneur du Hassania d’Agadir et le magicien argentain, Oscar Fullone, dont certaines langues, notamment au sein du comité, disent qu’il était prêt pour prendre les commandes du Raja. Finalement, les dirigeants du club ont opté pour le BelgeMalter Weuuws. Il devient, ainsi, le troisième entraîneur, après l’Ukranien Youri et le malheureux Fethi Jamal, à être sollicité par les responsables du Raja en moins d’un mois. Weuuws a assisté à la rencontre qui a opposé, dimanche dernier, le Raja de Casablanca au CODM de Meknès au complexe sportif Mohammed V et dont la victoire est revenue aux locaux par un score fleuve de quatre buts à un. Après quoi, il devait tenir une réunion avec les responsables rajaouis pour finaliser les termes du contrat. Dans une déclaration au monde sportif sur la chaîne de la rue El Brihi, Ahmed Amor, dont c’est la dernière saison au club en tant que président, s’est montré optimiste quant à l’avenir du club. «Je demande au public rajaoui de venir nombreux au stade pour soutenir leur équipe dans ces moments difficiles. Sans l’appui et le soutien du public, l’équipe ne vaut rien ». Weuuws, 50 ans, a un riche palmarès. En tant que joueur, il a porté les couleurs de l’équipe du Standard de Liège avec laquelle il avait remporté le titre de champion de Belgique lors de la saison 82-83. Il a, également, disputé la finale de la coupe d’Europe en 1982. Quant à son parcours d’entraîneur, Walter avait dirigé l’équipe nationale belge des moins de vingt et un ans et la sélection première entre 1989 et 1990. À la tête du club d’Antwerpen, il a gagné la coupe de Belgique en 1991. Sur la scène européenne, il a joué la finale de la coupe d’Europe à Wembley contre les Italiens de Parme en 1993.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *