Le Brésil entame un marathon

Après la désignation de Rio comme ville hôte des JO de 2016, le pays sud-américain a promis de dégager des ressources financières et de favoriser les investissements. Mais avant, il lui faudra rénover et construire des stades pour que douze villes puissent recevoir le Mondial en 2014. Pour organiser les deux compétitions, le pays devra débourser entre 17,6 et 30 milliards de dollars, estime le professeur Francisco Carlos de la Fondation Institut d’enquêtes économiques (FIPE). Selon le journal O Globo de samedi, le budget des JO est de 28,8 milliards de reals (16,1 milliards de dollars). Le Brésil devra, dans un premier temps, faire «un investissement énorme en infrastructures pour recevoir ces deux événements, puisque le pays n’a pas l’infrastucture nécessaire», a-t-il estimé. Le pays devra donc améliorer et développer les transports terrestres et aériens, augmenter l’offre hô_telière et les télécommunications, pour répondre à la demande. «Cela va stimuler l’économie du pays», a assuré l’économiste. Cependant, cela aura un fort impact sur le gouvernement qui doit faire la plupart des investissements.
Actuellement, l’Etat ne consacre que 1% de son budget à l’amélioration des infrastructures et, avec l’organisation des deux compétitions sportives «le gouvernement va augmenter sa dette publique à l’extrême», estime M. Carlos.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *