Le Brésil, grand exportateur de joueurs de football

Le pays de la samba a la cote. L’année 2001 a connu un nombre record de joueurs partis jouer dans des clubs étrangers, selon des données de la Confédération brésilienne de football (CBF). Entre janvier et novembre 2001, 733 joueurs ont quitté le Brésil vers d’autres cieux, soit une hausse de 4,51 % par rapport à 2000, où le chiffre avait atteint 701, selon le département des enregistrements de transferts de la CBF. Par rapport à 1990, où 136 joueurs se sont expatriés, cela représente une augmentation de 441 %, ajoute la même source. Les destinations principales des joueurs brésiliens sont le Portugal (30 %) et le Japon (10 %). Toujours selon la même source, le transfert-record de l’année est détenu par l’attaquant Giovanni, transféré en juin dernier de Cruzeiro au FC Barcelone (D1 espagnole) pour 18 millions de dollars, soit 20,5 millions d’euros, alors que le plus gros transfert avec un club japonais est celui d’Edm-undo (Cruzeiro) vers leVerdy Tokyo, pour 2 millions de dollars. Selon des données de la Banque centrale brésilienne, le site Internet sportif pele.net estime à 114,9 millions de dollars, soit 131 millions d’euros, les rentrées provenant des transferts à l’étranger entre janvier et septembre, soit 17 % d’augmentation par rapport à l’année précédente.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *