Le bureau du GNF soutient Ali Fassi Fihri

Le bureau du Groupement national du football a tenu, lundi 6 avril, une réunion à Rabat afin de discuter plusieurs points cruciaux relatifs notamment au changement prévu prochainement au sein de la Fédération royale marocaine de football après le départ de Hosni Benslimane. Lors de cette rencontre présidée par M’hamed Aouzal, les membres du bureau du GNF, qui sont tous des dirigeants des clubs nationaux, ont affiché leur disposition à soutenir les modifications qui devraient se faire au sein de la Fédération, a annoncé à ALM, Mohamed Naciri, secrétaire général du GNF. «Notre principal objectif est de redorer le blason du football national en particulier, mais aussi le sport marocain en général conformément aux directives de la lettre royale qui a marqué les deuxièmes Assises nationales du sport en octobre et qui représente une véritable feuille de route pour les décennies à venir, a-t-il affirmé. Il faut alors une implication de tous les acteurs du sport pour mettre en œuvre les recommandations de la lettre royale. Nous sommes prêts à collaborer avec cette nouvelle ère et nous ne ménagerons aucun effort dans le processus de mise à niveau du football national», a-t-il ajouté.    
Dans ce cadre, le bureau du GNF envisage de tenir une réunion, mardi 14 avril, pour fixer la date et le lieu de son assemblée générale.
En outre, lundi dernier  M.Aouzal a également demandé à son bureau de programmer bien avant l’assemblée générale de la FRMF prévue le 16 avril à Rabat, une réunion avec Ali Fassi Fihri le candidat favori au poste de la présidence la Fédération. Cette réunion leur permettra de mieux connaître l’éventuel successeur de Hosni Benslimane, mais aussi d’avoir une idée sur sa vision et son programme une fois arrivé à la tête de la FRMF.
De plus, les membres du bureau dirigeant du GNF avaient saisi cette occasion pour  proposer de reporter la date de l’assemblée générale de la FRMF après celle des ligues régionales et du GNF. De plus, quelques membres du bureau n’ont pas caché leur crainte de voir disparaître le Groupement national du football dans l’ère de Ali Fassi Fihri, président du comité provisoire du club du FUS, section football. Sachant que Mohamed El Guertili, président de l’Ittihad Zemmouri de Khémisset et Hakim Doumou président du KAC Kénitra,  avaient retiré leur candidature pour le poste de la présidence de la FRMF.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *