Le casse-tête de la programmation

Le casse-tête de la programmation

Aujourd’hui Le Maroc : Quelle date a retenue la FRMF pour le début du championnat ?
Saïd Belkhayat : La saison 2004-2005 commencera le week-end du 11-12 septembre avec la première journée du championnat des groupements nationaux de football, élite et amateurs. Une semaine plus tard, le 19 septembre, les demi-finales de la Coupe du Trône seront au programme et le championnat reprendra par la suite. La fin de la saison est prévue le 3 juillet 2005 avec la finale de la coupe du Trône, saison 2004-2005. Au sein de la commission de la programmation, nous aurions voulu débuter la saison le plus tôt possible. Mais le week-end du 4-5 septembre connaîtra la quatrième journée des éliminatoires conjointes de la Coupe du monde et de la coupe d’Afrique des nations qui auront lieu tous les deux en 2006, respectivement en Allemagne et en Egypte. Pour le compte de cette journée, l’équipe nationale recevra son principal adversaire du groupe, la sélection tunisienne en l’occurrence. Un match capital pour les deux équipes et dont dépend l’issue de leur parcours qualificatif. C’est pour cette raison que nous avons retardé le coup d’envoi du championnat d’une semaine. Bien entendu, le programme sera soumis à l’approbation du bureau fédéral avant son adoption finale.
L’engagement de nombreuses équipes marocaines en coupes africaines ne rend-il pas difficile la mise en place d’un programme précis et qui sera respecté de bout en bout ?
Le programme de compétition des différents clubs marocains engagés dans les compétitions africaines a été pris en considération lors de l’élaboration du programme de la saison 2004-2005. Il est clair que le début du championnat sera bouleversé par la participation des FAR et du WAC en coupe de la Confédération. Les premiers ont obtenu un très bon résultat en ramenant le match nul de Luanda et ont donc fait un grand pas vers la qualification au tout suivant qui se déroulera sous forme de championnat et dont une journée coïncide avec le début du championnat (11-12 septembre). Malgré sa défaite (2-0) à Kumasi, le WAC garde toutes ses chances de qualification. Tout ce que je peux vous dire pour le moment est que le championnat ne se jouera pas dans le cas où les deux équipes passeraient au prochain tour.
Qu’en est-il de la Champion’s League arabe ?
Les équipes classées première et seconde du classement, Raja et FAR en l’occurrence, ont décroché leur billet pour la Ligue africaine des champions. Le troisième jouera la Coupe de la Confédération en compagnie du vainqueur de la coupe du Trône alors que le quatrième du classement est engagé en Ligue arabe des champions, avec le finaliste de la coupe. Mais une chose est sûre, aucune de ces équipes ne peut se permettre d’être sur deux fronts en même temps puisque les matches des deux Ligues des champions auront lieu en même temps. Chaque équipe ne jouera qu’une seule compétition de son choix. Elle pourrait bien évidemment décider d’engager deux formations en même temps, mais l’expérience de l’équipe tunisienne de l’Espérance de Tunis a démontré les limites de cette option.
Comment allez-vous procéder pour éviter les reports de dernière minute qui étaient monnaie courante dans nos championnats ?
Vous savez, en neuf mois et demi de compétition, nous devons programmer 45 journées de compétition. En plus des 30 semaines du championnat des différentes divisions du GNF E et du GNF A, la fédération doit programmer les rencontres de la Coupe du Trône, auxquelles s’ajoutent les matches comptant pour les coupes continentales ou arabes et les éliminatoires Mondial-CAN 2006. Vous voyez que ce n’est pas une mince affaire que de coordonner entre les différentes manifestations. Nous serrons bien évidemment obligés de programmer une ou deux journées en milieu de semaine pour pouvoir respecter la date du 3 juillet. Je tiens à préciser que les rencontres du championnat national ne se dérouleront pas si l’équipe nationale joue à domicile. Dans le cas où les Lions de l’Atlas évolueraient à l’étranger, le championnat aura lieu le plus normalement du monde.
Nous tiendrons également à éviter à toute équipe engagée en compétitions continentales le cumul de matches reportés, comme c’est toujours le cas. Un cumul qui entrave la bonne marche du championnat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *