Le Championnat Méditerranéen du Pur-sang Arabe 2014 aura lieu en Italie

Le Championnat Méditerranéen du Pur-sang Arabe 2014 aura lieu en Italie

La prochaine édition du Championnat Méditerranéen du Pur-sang Arabe aura lieu en 2014 dans la ville de Syracuse en Italie, a annoncé, samedi à Casablanca, le directeur général de la société royale d’encouragement du cheval (SOREC) Omar Skalli.

Le comité de l’Union Hippique de la Méditerranée (UHM), réuni samedi à Casablanca en marge de la journée internationale du Pur-Sang Anglais qui s’est déroulée à l’hippodrome de Casablanca-Anfa, a décidé de l’organisation de la 2ème édition du championnat méditerranéen en Italie et dont la date sera fixée ultérieurement.

La première édition, organisée en juillet dernier à Cagnes-sur-Mer (France), avait été remportée par le Maroc grâce au cheval Djarnizam Maamora monté par Abderrahim Faddoul.

Le comité de l’UHM a, en outre, décidé de regrouper deux fois par an le championnat des jockeys au lieu d’un championnat tous les mois ou les deux mois dans un pays membre. Cela permettra, a ajouté M. Skalli, de donner plus de temps aux engagés et aux visiteurs de ne pas voir uniquement les courses mais de connaître le pays sur le plan touristique et effectuer des visites aux haras nationaux ou privés ainsi qu’aux écuries notamment pour l’échange d’expériences.

Créée à Naples en décembre 2008, l’UHM réunit 15 pays à savoir l’Algérie, Croatie, Espagne, France, Italie, Libye, Malte, Maroc, Portugal, Russie, Serbie, Slovénie, Tunisie, Turquie et Ukraine.

L’association, dont les membres sont les Sociétés de Courses et les Fédérations Hippiques des pays qui bordent la Mer Méditerranée et la Mer Noire, s’occupe d’organiser des événements hippiques internationaux de Trot et de Galop dans les pays adhérents à l’Union, d’établir les calendriers et les règlements et de promouvoir les courses hippiques dans les pays de l’espace méditerranéen.

Elle tend aussi à protéger leurs traditions et leur prestige dans le monde, à renforcer les relations entre les pays membres en développant la collaboration dans le secteur hippique, à augmenter la croissance des hippodromes, des enjeux, de la préparation professionnelle et de la sécurité dans le travail.

La SOREC, acteur majeur de la filière équine sous tutelle du ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, a pour missions principales l’encadrement de l’élevage, l’amélioration des races chevalines nationales, la gestion des jeux hippiques et le développement des courses hippiques au Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *