Le Choc OCS-SM en tête d’affiche du GNF 2

La montée chez l’élite suscitant de pus en plus de convoitise, les rencontres comptant pour le Championnat du GNF-2 gagnent continuellement en hostilités. En haut comme en bas du tableau, l’on affiche de plus en plus de détermination. Les mieux lotis n’aspirent qu’à franchir la frontière vers le GNF-1. En revanche, les malheureux occupants du bas du classement se démêlent comme ils peuvent, l’oeil du cyclone rasant tout sur son passage.
D’autant plus qu’une descente chez les amateurs est comparable à une descente aux enfers. Plusieurs clubs ayant vécu cette triste expérience se sont purement égarés dans les méandres du Championnat amateur ; d’autres ont tout simplement cessé d’exister. Toutes ces données composites confèrent au Championnat du GNF-2 un caractère à même de générer des matchs attrayants. Le spectacle ne peut que mieux s’en porter. Cette 22e journée ne manquera pas à la règle et l’on assistera, certainement, à une sortie à succès des clubs dominant. A leur tête l’Olympique Club de Safi qui part à Rabat, dans une tentative d’asseoir sa domination. Face à lui, le Stade Marocain ne se laissera pas faire aussi facilement que l’on pourrait le croire.
5e au classement, le Stade Marocain n’a pas à craindre le tourbillon qui aspire vers le bas. Il serait plutôt tenté de gravir les marches le séparant du haut du podium. Chose qui fait de lui un adversaire à craindre et un tombeur potentiel. L’Union Touarga Sport, qui se place en seconde position, sera en déplacement pour affronter la Renaissance Sportive de Berkane. Un combat qui semble inégal au vu des résultats provisoires de chacune des deux équipes, 44 points contre 23 pour les locaux. L’UTS devrait notamment tirer profit du match assez coriace du leader et tenter de s’en rapprocher, au cas où celui-ci trébucherait.
La troisième place du classement revient au Hillal de Nador. Ce dernier est le seul parmi le trio de tête à avoir vacillé, deux journées de cela, lors d’un derby face à son voisin du Fath. Le HAN affrontera cependant un adversaire inconstant, le Fath de Rabat qui, à chacune de ses sorties, affiche un visage différent. Le RAC de Casablanca se rendra, quant à lui, chez le Wydad de Fès qui occupe la seconde place de relégation. Le TAS de Casablanca et le Majd Al-Madina s’affronteront dans un derby local qui tiendra toutes ses promesses. Fath de Nador accueillera le Difaâ Hassani Jadidi, qui ne se laissera certainement pas passer facilement sur le corps. Un dernier match mettra aux prises le Rachad Benoussi dans son fief face au Nejm de Marrakech.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *