Le club Judokan du Kelâa des Sraghna à l’honneur

Le comité régional du Kishi Tai Jutsu a organisé, la semaine dernière, un stage technique régional au sein de l’Association du club marocain du Judokan à Kelâa Sraghnas, sous la direction du maître Jalal Zouheïr, expert international en Ki Shin Tai Jutsu et représentant du comité international en Afrique et dans le monde arabe, titulaire de la ceinture noire 6ème dan, et du maître Ismaïl Atik ceinture noire 2ème Dan, Mohamed Mounira ceinture noire 2ème dan et Noureddine Moussaïd, ceinture noire 2ème dan également. Ont pris part à ce stage, un nombre très important de pratiquants de différents niveaux et catégories de la région du Kelâa Sraghnas. Et selon une source proche du comité national, ces stages régionaux rentrent dans le cadre des programmes périodiques actuels du comité national du Ki Shin Tai Jutsu.
En effet, ce dernier avait déjà organisé un stage régional de même envergure le 6 novembre dernier à l’occasion de l’anniversaire de la marche Verte à Casablanca, ainsi qu’une manifestation sportive à l’occasion de la fête de l’indépendance le 18 novembre. De même que plusieurs compétitions pour les enfants et adolescents ont été organisées, le 21 et 22 décembre 2003 à Casablanca, en plus du championnat des jeunes et l’épreuve technique pour les titulaires des ceintures noires, en vue de l’obtention du 1er dan.
Dans la même optique, le comité national du Ki Shin Tai Jutsu organise le 4 avril prochain un stage national ouvert au profit des pratiquants de ce sport, et ce à la salle omnisports de Tit Mellil de la préfecture de Mediouna, alors que le 25 avril 2004 prochain sera consacré pour un stage régional au profit des arbitres à Marrakech.
Les efforts du comité national du ki shin tai jutsu ne sont pas limités à ce niveau puisque ce dernier a mis en place, au sein du même programme, un stage intranational et un tournoi auquel participeront tous les clubs pratiquants sous son égide, dans toutes les villes du Royaume, ainsi que les finales de la Coupe du Trône.
Le ki shin tai jitsu est un sport d’autodéfense (arts martiaux). Ki signifie énergie, Shin esprit, Tai corps et justu défense, ce qui peut désigner l’autodéfense en utilisant la force intérieure et spirituelle. Selon maître Jalal Zouheïr, le but de ces stages est double. D’une part, vulgariser la pratique du ki shin tai jutsu à travers tout le Royaume et, d’autre part, motiver cette jeunesse ambitieuse qui attend avec impatience toutes les nouveautés dans l’espoir d’améliorer la connaissance aussi bien pratique que technique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *