Le CODM et la Rabita lancés vers le titre

Les prétendants au titre de champion n’ont pas tremblé. Le CODM de Meknès et la Rabita de Casablanca ont confirmé, samedi lors de la 6e journée du championnat de la division excellence de handball, leur statut de grands favoris pour le titre de cette saison. Dans le groupe du Nord, les Codémistes n’ont pas fait trop de détails face à la lanterne rouge, l’Union d’Errachidia, pour s’imposer facilement sur le score de 35 à 22, soit une différence de 13 buts. À Rabat, le dauphin, le FUS de Rabat, a peiné avant de venir à bout de l’Union sportive de Fès sur la marque de 17 à 15. Cette victoire sera de bon augure pour les Rbatis qui ne comptent, désormais, qu’un point de retard derrière les Meknassis. Pas loin à Casablanca, le Raja, 3e du championnat avec 14 points, a pris le meilleur sur l’équipe des FAR (24-17). Dans le groupe du Sud, la bonne performance de la sixième journée est à mettre à l’actif du leader, la Rabita de Casablanca. Dans ce derby casablancais, la Rabita a surclassé son voisin le Wydad grâce à une différence de 7 buts (30-23). Toujours à Casablanca, Aïn Chock, lanterne rouge, s’est inclinée sur son terrain et devant son public face à une autre formation casablancaise, le C.H.Mohammadi (16-26).
Un résultat qui ne change rien dans le classement général puisque le dauphin des Oranges, le Kawkab de Marrakech n’est pas sorti les mains vides de cette 6e journée du championnat de la division excellence de handball. Les Marrakchis se sont distingués en enregistrant leur troisième victoire consécutive face au Raja d’Agadir (25-24). À l’issue de cette sixième journée, le CODM occupe toujours le fauteuil de leader avec 16 points, à une longueur d’avance du FUS et deux du Raja de Casablanca.
L’Union Fès arrive en 4e position, avec 11 points, devant les FAR et l’Union Errachidia, avec respectivement 10 et 6 points. Au Sud, la Rabita caracole toujours en tête avec 18 points, à trois longueurs du Kawkab de Marrakech. La troisième place revient à C.H.Mohammadi qui totalise 13 points, à un point seulement du Raja d’Agadir et cinq du Wydad de Casablanca, qui se trouve dans une mauvaise posture. Aïn Chock ferme la marche avec six points.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *