Le CODM prend les commandes

Jusque-là imbattable, l’Olympique de Khouribga a fini par briser le mythe qu’il s’était forgé durant les trois premières journées. Enfoncés à domicile par le Mouloudia d’Oujda, les Khouribguis ne sont désormais plus en tête, délaissant ainsi le commandement aux Meknassis, qui ont mis à profit leur rencontre avec le Chabab de Mohammedia (1-0). En effet, le CODM a signé sa seconde victoire de la saison, glanant par la même occasion trois précieux points qui le propulsent directement à la tête du peloton. Les Codémistes ont également tiré profit de la défaite de l’OCK devant son public, face à un revenant au GNF-1, le Mouloudia d’Oujda en l’occurrence. Le Chabab Mohammedia a, pour sa part, récolté sa troisième défaite depuis le début de la saison et se retrouve en dernière place du classement avec 1 tout petit point. Le CODM largue ainsi l’OCK et le reste des prétendants. Le seul club qui présenterait une menace pour déloger les Ismaéliens est l’équipe des FAR, qui est à un seul point du CODM. Les FAR ont en fait un match retard à disputer, face au Wydad de Casablanca. Le cas contraire, tout ce que risquerait le CODM une fois que la 4e journée aura épuisé tous ses matchs, c’est de partager le fauteuil de commandement avec le Raja ou le WAC, ou les deux à la fois au cas où ils disposeraient de leurs adversaires à l’issue des matchs retards. Pour rappel, les Aigles Verts affronteront le Hassania mercredi prochain au Stade Al-Inbiâte à Agadir. Le match avait été reporté en raison de l’engagement du Raja en Coupe de la Confédération Africaine et avait disposé des Rangers nigérians en match aller comptant pour la demi-finale. La date du match opposant le WAC au FAR n’a cependant pas été communiquée. Le report de cette rencontre avait pour cause la demi-finale de la Coupe des Coupes d’Afrique, opposant le WAC au club tunisien l’Étoile du Sahel qui s’est soldé par la défaite des Casablancais. La surprise de cette journée a sans aucun doute été la défaite de l’OCK, sa première de la saison, alors qu’il effectuait un parcours serein. Notamment que les Khouribguis ont été descendus dans leur fief. Ce revers a bien évidemment profité aux vainqueurs qui se sont hissés à la seconde place avec les poursuivants directs du CODM. La Renaissance Sportive de Settat s’est contentée d’un nul blanc contre la Jeunesse d’Al-Massira, en dépit des encouragements houleux du public settati. Mais ce nul permet à la RSS de se caser dans le sillage des dauphins du leader provisoire. L’issue de la rencontre n’aura cependant pas permis au Chabab Al-Massira de se détacher du bas du tableau, où elle occupe à 3 points l’avant-dernière place avec l’Association Sportive de Salé et l’IRT. Nouvellement promue en GNF-1, l’ASS a glané ses premiers points chez l’élite en disposant du Tihad Zemmouri de Khemisset (2-1). Après trois matchs sans succès, à l’issue desquels ils sortaient perdants, les Slaouis ont finalement pu savourer le goût de la victoire, aidés sans doute en cela par le fait d’évoluer sur leur pelouse fraîchement restaurée. Les Zemmouris se retrouvent en conséquence dans la zone de turbulence qu’ils partagent désormais avec le Chabab Mohammedia avec 1 modeste point dans l’escarcelle. Quant à l’IRT, celui-ci a été tenu en échec à domicile (1-1) par le Moghreb de Fès, qui rajoute un point à son compte et reste, avec 6 points, accroché aux meneurs du Championnat. À Marrakech où a eu lieu l’unique match avancé de cette 4e journée, le Kawkab local n’a pas réussi à conjurer le sort et à faire mieux que les matches précédents. Le KACM est, une fois de plus, sorti avec un nul (1-1) face au KAC de Kenitra, à l’image des trois matches où il a signé la même réalisation. Le Kawkab de Marrakech est ainsi le compagnon du Hassania d’Agadir avec 4 points. Le KAC, quant à lui, est à une petite longueur d’avance avec le WAC et le Raja.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *