Le contrat de Zaki et les échéances des Lions

Zaki a tenu un point de presse mercredi, le premier jour du ramadan, au Centre National de Football (CNF) de Maâmora à Salé, pour parler des termes du contrat qui le lie à la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) du 1er septembre 2002 au 20 avril 2004. Ce contrat, a-t-il précisé, «est renouvelable automatiquement si je réussis dans ma mission et parviens à concrétiser les objectifs tracés. De même, il est automatiquement résiliable en cas d’échec». Zaki a souligné qu’il est appelé, aux termes du contrat signé avec la FRMF, à qualifier les Lions de l’Atlas aux phases finales de la CAN-2004 en Tunisie et les faire accéder aux demi-finales de cette compétition.
«Le contrat sera résilié immédiatement si l’un de ces objectifs est raté», a-t-il dit. En cas de succès, a-t-il ajouté, «je serai reconduit à la tête de l’équipe nationale jusqu’en 2006, et cela dans les mêmes conditions et avec les mêmes objectifs»: se qualifier d’abord pour la CAN-2006 en Egypte et ensuite accéder aux demies-finale, synonyme de qualification pour le Mondial-2006 en Allemagne. Sur ses émoluments, et sans vouloir fournir des données chiffrées, Zaki a souligné que sans atteindre celui qui était perçu par Coelho (aux alentours de 400.000 dhs, Ndlr), son salaire était «respectable».
Il a par la suite, donné un aperçu du calendrier des Lions de l’Atlas qui doivent notamment prendre part à la Coupe arabe au Koweït avec des joueurs du championnat national et d’autres évoluant dans les pays du Golfe. «Ce tournoi leur permettra d’acquérir plus d’expérience, mais il n’empêche que nous irons là-bas pour tenter de remporter la Coupe». Le sélectionneur national, a renforcé son staff en prenant pour adjoint l’ancien entraîneur national Abdelghani Bennaciri, en plus de l’ancien gardien international Abdellatif Laâlou (entraîneur des gardiens) et Abdelaziz Meliani (préparateur physique). Lauréat de l’Institut Royal de Formation des Cadres, Abdelghani Bennaciri avait déjà occupé le poste d’adjoint de Abdellah Blinda en 1993 et avait contribué à la préparation de l’équipe nationale pour le Mondial de 1994 aux Etats-Unis (sans y avoir été présent). A la tête des Lionceaux de l’Atlas, il avait remporté la coupe de Palestine avec en 1998 en Irak, et avait coaché plusieurs clubs du championnat national et dans les pays du Golfe. Zaki, qui est son ami d’enfance, ne tarit pas d’éloges sur Abdelghani Bennaciri, qui est connu «pour sa compétence et son expérience dans le domaine footbalistique, en plus de la confiance mutuelle qui règne entre nous». Des facteurs qui lui permettront de s’acquitter convenablement de sa tâche, a-t-il ajouté.
Les deux hommes sont des amis d’enfance et avaient joué ensemble au sein des catégories minimes et juniors de l’ASS de Salé. Depuis sa prise en main par Zaki, l’équipe nationale a réussi deux victoires en autant de matches, le 10 septembre à Libreville contre le Gabon (1-0) et le 13 octobre à Rabat contre la Guinée Equatoriale (5-0), dans le cadre des éliminatoires de la CAN-2004 (Groupe 7), qui comprend aussi la Sierra Leone.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *