Le Dakar 2007 menacé par le GSPC

Les services secrets français ont prévenu le gouvernement de menaces du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) sur le rallye-raid Dakar 2007 (ex-Paris-Dakar), suggérant une modification du tracé en Mauritanie et au Mali.
Selon le quotidien «Le Monde», les services français ont prévenu de ces menaces le gouvernement, début novembre par une note écrite, et mis en avant la «nécessité de corriger le tracé du raid».
«Il y a un risque potentiel d’embuscade et de prise d’otages pour les concurrents et la caravane du rallye. Il est impératif de renoncer à la boucle Néma-Néma, et de décaler le plus possible le parcours du rallye vers l’ouest», a assuré un analyse interrogé par le journal français.
Les services secrets français ont confirmé à l’AFP qu’ils avaient suggéré la suppression de l’étape aller-retour entre Néma (Mauritanie) et Tombouctou (Mali) dans la zone sahélienne où le GSPC circule. Seul groupe islamiste armé algérien encore actif, après le démantèlement par les services de sécurité, en janvier 2005, du Groupe islamique armé (GIA), le GSPC a annoncé le 11 septembre 2003 avoir fait allégeance au réseau terroriste Al-Qaïda.
Selon les services secrets français, ce groupe compte cinq cents hommes armés, dont 400 en Algérie et une centaine se déplaçant dans la zone sahélienne entre la Mauritanie, le Mali et le Niger.
Les organisateurs avaient déjà été alertés, il y a deux mois, à propos du tracé du rallye à la suite de reconnaissances aériennes françaises dans cette zone, rapporte la même source.
De leur côté, les organisateurs du rallye ont indiqué «attendre des informations complémentaires de la part du Quai d’Orsay» (le ministère français des Affaires étrangères), avec lequel ils sont en contact permanent, avant de changer éventuellement leurs plans. «Nous avons appris ces menaces en lisant Le Monde», a précisé un porte-parole d’Amaury Sports Organisation. «ASO communiquera, si besoin est, jeudi lors de la conférence de presse de présentation du parcours». En 2004, deux étapes (10e et 11e) de la course avaient été annulées, à la suite d’informations des services de renseignement français qui avaient établi que le GSPC préparait une embuscade lors de l’étape du 10 janvier de Néma (Mauritanie) à Mopti (Mali) via Sokolo. Le Dakar 2007 partira le 6 janvier de Lisbonne et arrivera le 21 janvier à Dakar après avoir traversé six pays (Portugal, Espagne, Maroc, Mauritanie, Mali et Sénégal).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *