Le football marocain se féminise

Le football marocain se féminise

Le Maroc se dotera en 2008 d’un championnat féminin de football. C’est ce qu’a confirmé à ALM Abdelhamid Souiri, président des équipes nationales à la Fédération royale marocaine de football : «Le bureau a invité les seize clubs formant le championnat masculin à créer en leur sein une équipe féminine, qui démarrera la saison prochaine». Cette décision, qui a été prise mercredi, intervient suite aux résultats enregistrés par la sélection marocaine féminine, lors des compétitions africaines. En novembre dernier, les Lionnes ont réalisé un piètre résultat en match aller comptant pour la prochaine Coupe d’Afrique prévue en Guinée Equatoriale. Elles se sont inclinées par 1 but à 0  face à leurs homologues algériennes à El Jadida au stade El Abdi. Pour Fatima Aouam, présidente de l’équipe féminine du WAC, «la décision de la FRMF est un acquis pour le sport marocain. La pratique du football est aussi  un droit pour la femme, mais il faudra lui offrir un environnement d’accompagnement favorable en matière de moyens, à  savoir,  un encadrement adéquat, un financement ainsi que des équipements sportifs». Il importe de souligner que la plupart des clubs masculins de première comme de deuxième division souffrent de l’absence d’infrastructures. Le cas du nouveau stade  Saniat R’mal à Tétouan en témoigne. Les ligues ont des difficultés à donner le coup d’envoi aux catégories des jeunes, minimes et cadets. Le bureau de la FRMF a, aussi, lors de cette réunion, chargé la commission centrale du football féminin de coordonner avec les ligues régionales, et ce en concomitance, avec le lancement d’une étude de création d’un centre national spécialisé sous forme sport étude. Mme Aouam a déclaré, dans ce sens : «Les élèves qui pourront accéder à la formation au sein du centre seront sélectionnées selon leurs compétences physiques et intellectuelles». Et d’ajouter : «d’après les responsables de la Fédération, le lancement du championnat est  prévu pour janvier 2008 pour les clubs de première et deuxième divisions, environ 36 clubs».  «Le centre de formation constituera une opportunité de formation non seulement pour les jeunes filles talentueuses, mais encore pour la formation des encadrantes spécialisées, sans omettre la formation des arbitres», poursuit Mme Aouam. Le président de la Fédération internationale du football, Joseph Blatter, avait également  appelé, suite à sa dernière visite au Maroc en 2005, à la création d’une équipe féminine au Maroc.
Le football féminin suit exactement les mêmes règles que le football pratiqué par les hommes. Cela nécessite le respect de l’égalité, en excluant la discrimination en terme de moyens proposés par les responsables de la discipline . Le football féminin possède une histoire propre en raison des tentatives masculines pour exclure les femmes du jeu. Aujourd’hui, le football féminin est loin, très loin, de posséder le même statut que son homologue masculin.
Les femmes jouent au football depuis la fin du XIXe siècle en Angleterre . La France a mis en place le premier championnat national juste après la Première Guerre mondiale.  Refusant de les admettre, le championnat de France de football féminin a dû s’arrêter en 1932. Il a fallu attendre la seconde moitié des années 1960 pour assister au renouveau du football féminin. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *