Le FUS de Ammouta continue sur sa lancée

Le FUS de Ammouta continue sur sa lancée

Seule et dernière équipe nationale en lice dans les compétitions continentales, le FUS a encore une forte volonté pour résister contre les adversaires africains pour sauver la face des autres équipes sorties dès le premier du tour de la Ligue des champions d’Afrique ainsi que la Coupe de la Confédération africaine de football. En effet, devant leur public venu nombreux, les Fussistes se sont imposés face au Stade Malien (tenant du titre) sur le score de 2 buts à 0 (mi-temps 1-0), en huitièmes de finale aller de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), vendredi 23 avril au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat. Les deux buts de ce match, officié par un trio arbitral camerounais, ont été inscrits par le Nigérien Alassane Issoufou (26e) et le Malien Souleymane Dembélé (66e). Ce dernier but allait faire sortir le Stade Malien, jusque-là à la défensive, de sa réserve. Les hommes de Djibril Dramé ont ainsi inquiété à plusieurs reprises le gardien Khalid Fouhami. Leur plus nette occasion a été le tir, des limites de la zone de réparation, de Mamadou Coulibaly, dont la balle a heurté la barre transversale (45e). Pour les Maliens, qui avancent que le ballon a rebondi à l’intérieur de la ligne de but, il s’agit d’un but refusé. Il s’agit là d’une victoire très importante en prévision d’un match retour qui s’annonce rude, le 9 mai à Bamako. Le FUS, dernière équipe marocaine en lice dans les compétitions continentales, devra gérer intelligemment les acquis de la rencontre aller, afin de poursuivre son aventure africaine.  En vue de prendre tôt l’avantage et déstabiliser l’adversaire, qui reste un sérieux client (15 fois champion du Mali, 16 fois vainqueur de la Coupe nationale et vainqueur de la Coupe d’Afrique des clubs champions), les joueurs du FUS devront fournir plus d’effort pour le match retour.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *