Le FUS en quête de son premier sacre continental à Sfax

Le FUS en quête de son premier sacre continental à Sfax

Tout se jouera à Sfax entre le FUS et la formation tunisienne. Après le match ayant opposé le FUS et le CS de Sfax à Rabat lors de la finale aller de la Coupe de la CAF, les deux équipes se donnent rendez-vous ce samedi 4 décembre à Sfax à 16 heures pour la finale retour. En effet, le FUS de Rabat cherchera un premier titre continental de son histoire et rééditera l’exploit des autres clubs marocains: Kawkab de Marrakech (1996), Raja Casablanca (2003) et l’AS FAR (2005). L’équipe rbatie sur un nuage suite au parcours extraordinaire qu’elle a réalisé au début de cette compétition, a  aujourd’hui en ligne de mire un sacre continental qui étofferait son actif et son palmarès. En revanche, le CS Sfaxien jouera sa quatrième finale après ses sacres en 1998, 2007 et 2008. La rude formation tentera de battre le record en nombre de titres de la Coupe de la CAF puisqu’elle est à égalité avec son compatriote de l’Espérance Tunis et les Algériens de la JS Kabylie avec trois titres chacune. Les Fussistes vainqueurs jeudi 23 novembre à domicile de sa 5e Coupe du Trône aux dépens du Moghreb de Fès, ont entamé des séances d’entraînements et de concentration à Sfax. Privé notamment des services de deux joueurs-clés en attaque, à savoir Jamal Triki et le Nigérien Alhassane Issoufou lors du la finale aller, le club de la capitale devrait conforter son capital confiance, notamment avec l’expérience cumulée et le degré de maturité atteint par les joueurs. Pour accéder à cette finale continentale, les Fussistes s’étaient imposés face aux Libyens d’Al Ittihad (aller 2-1, retour 0-1). La défaite du FUS à Rabat (0-1) fut la première contre-performance à domicile concédée par le club marocain en huit rencontres depuis l’entame des qualifications. Les Sfaxiens, eux, avaient atteint la finale en battant les Soudanais d’Al Hilal aux tirs au but après que le match s’est terminé sur le score de 1 but à 0 en faveur des Soudanais. Tous les Marocains attendent avec impatience le FUS pour redorer le blason du football national en remportant ce titre continental.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *