Le FUS met fin à la domination du WAC

Le FUS met fin à la domination du WAC

C’est devant un public bruyant et enthousiaste que le FUS de Rabat a accueilli le Wydad de Casablanca dans la salle Ibn Yacine, pour le compte de la quatrième journée du championnat d’élite. D’entrée de jeu, le FUS, très bien mené par son meneur de jeu Mohamed Mouak, a pris d’assaut le panier wydadi pour marquer quelques points décisifs par le biais de Moutalibi, Alaoui et Abdelmalek. La riposte du WAC ne va pas se faire attendre grâce à Frouga Abdelfettah, très adroit dans les tirs à trois points et les infiltrations de Karim Ayadi. Mais ce n’est qu’un feu de paille, puisque la machine fussiste passe à la vitesse supérieure pour devancer la défense des Rouges très mal au point. Le premier quart-temps se termine en faveur des locaux (21-13). Après la petite pause, les locaux ont multiplié les mauvaises passes. Ce qui a profité aux coéquipiers de Bouhlal du WAC. Le coach du FUS, Rachid El Yatribi, alerté, n’a pas hésité une seconde pour demander un temps. Histoire de rappeler à ses poulains que le basket-ball est un jeu collectif qui se joue à cinq et avec précision.
Les instructions du manager fussiste ont été bien assimilées, puisque ses joueurs sont sortis victorieux de la première manche (35-26). Après le repos, le même scénario s’est produit sans toutefois que l’une ou l’autre des deux formations ne prenne le large. Le coach du FUS a opté pour le conservatisme, en jouant au plus avec sept joueurs. À l’opposé, celui du WAC a essayé tout son banc de touche sans toutefois, parvenir à trouver son équipe type. Les deux formations ont altéré la défense de zone (1,2,2), (2,3) et la zone flottante mixte. Lors du dernier quart-temps, le FUS n’a ménagé aucun effort pour distancer un WAC très loin de son niveau habituel. L’occasion, pour lui, d’infliger aux Rouge et Blanc leur première défaite de la saison. Score final 64-52. Un match jugé moyen et bien arbitré par le duo Hanafi et Mabrouk. À Casablanca, le Complexe Sidi Mohammed a abrité la rencontre qui avait mis aux prises le TSC local et l’ASE.
Cette dernière a déployé un jeu égal aux locaux sans complexe. Ce qui leur a valu la victoire lors du premier half 37-40. Du retour des vestiaires, les hommes du coach Hassan Ferzouz ont subi la pression du duo infernal du TSC, Jawad Boukharis (23 points) et Zakaria Mesbahi (30 points). Cette défaite ne diminue en rien le courage et la détermination d’une jeune équipe très bien soutenue par le gouverneur de la province d’Essaouira, un sportif attiré. Score final 76-65.
Cette rencontre fut arbitrée par Benaghmouch et El Idrissi. La rencontre de Fès, entre le MAS et l’ASS, prévue dans la salle du 11 janvier, n’a pas eu lieu à cause d’un problème dans le chronomètre. Après avoir attendu une heure, les arbitres destinés à officier la partie ont appliqué à la lettre le règlement de la FRMB, en sifflant la victoire à l’ASS par 20 à 0. À Berkane, la RSB, devant son nombreux public, n’a pas laissé passer l’occasion pour infliger une sévère correction à l’IRT sur la marque de 91-78. L’autre rencontre programmée à Casablanca, entre le Raja et le KAC, avait pour cadre la salle du Complexe sportif Mohammed V. Tout le monde se rappelle l’exploit du KAC sur le Raja 76-71 pour le compte de la cinquième journée retour. Le même scénario allait se répéter, puisque les coéquipiers de Boudarga ont frôlé la surprise de cette quatrième journée. Mais l’expérience de Mustapha Khalfi, Amrallah et consorts a dit son dernier mot. En fin de compte, la partie a basculé en faveur des Verts 68-62, pour marquer la première victoire toujours très bonne pour le moral, avant d’affronter le leader du championnat à Rabat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *