Le FUS poursuit la compétition, sortie pressée pour les Militaires

Le FUS poursuit la compétition, sortie pressée pour les Militaires

À Rabat, les Militaires de Aziz Amri, nouvellement nommé, quittent précocement la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) à l’issue de leur match nul 1-1 face à la formation algérienne de Chabab Belouizdad, en 16èmes de finale retour samedi 3 avril. «Mon équipe avait la grande volonté de dissoudre le but de l’avantage des Algériens vainqueurs du match aller 1-0. On a creusé jusqu’à la dernière minute, mais nos occasions manquaient de la dernière touche de balle», a déclaré Aziz Amri, l’entraîneur des FAR. M. Amri qui n’a pas réussi à aller loin avec les Militaires lors de cette compétition africaine. Lors de cette rencontre, c’est l’Algérien Mohamed Amine qui a ouvert le score pour son équipe à la 41e minute avant que le co-équipier de Mohamed Armoumen, Jaouad Ouaddouch n’égalise deux minutes plus tard. Les Militaires dominaient pourtant la rencontre et étaient souvent tout près du but de l’adversaire, mais un vrai chasseur de buts leur faisait défaut. Les Algériens, de leur côté, se cantonnaient dans la prudence, ne dévoilant que par moments la menace par contre-attaques. En effet, le résultat (1-1) était insuffisant pour les FAR, qui avaient besoin de deux buts pour poinçonner le billet de qualification pour les huitièmes de finale. Au fil des minutes de la seconde partie de la rencontre, les Militaires accentuaient la pression sur la formation algérienne avec des infiltrations rapides d’Ouaddouch, Bououda, Raki et Kabli. Face à l’entain dont les FAR faisaient preuve, les Algériens ont renforcé le milieu de terrain pour colmater les brèches. Par ailleurs, le FUS, l’autre représentant du football national dans cette coupe, s’est qualifié pour les huitièmes de finale en battant l’équipe guinéenne du FC Baraka 1 à 0, en match retour des 16èmes de finale, vendredi 2 avril à Rabat. L’entraîneur Houcine Amouta a joué toutes ses cartes pour poinçonner un billet et continuer ainsi l’aventure africaine. Le but de la victoire de l’équipe marocaine a été inscrit par le Malien Amadou Diallo à la 52e minute. Il est à mentionner que, au match aller, les deux équipes s’étaient séparées sur un score de parité (0-0).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *