Le FUS veut communiquer plus

Les locaux du FUS ont abrité le 26 juillet courant l’assemblée générale ordinaire 2001/2002 en présence d’Abdelkrim Bennani, président du comité directeur, des adhérents, de la presse sportive et de nombreuses autres personnalités.
Dans l’allocution d’ouverture qu’il a prononcée a cette occasion, Abdelali Zerouali, président de la section, a donné un bref aperçu sur la situation du club avant de céder la parole à Driss Reghaye, qui a exposé son rapport qui portrait sur les résultats sportifs, la formation des jeunes et l’infrastructure. Prenant la parole, Rachid Karrakchou a donné lecture du rapport financier et puis on est passé aux questions et là, tous les intervenants se firent un devoir de poser des remarques justes traduisant leur grand attachement au club, le comité apportant toutes les explications nécessaires aux interrogations et aux inquiétudes des adhérents. Les deux questions qui revenaient toujours sont celles relatives à l’absence du public et la communication.
Selon Abdelkrim Bennani, il faut répondre à deux questions. Comment véhiculer l’information et comment encadrer le public ? Après l’approbation des deux rapports, le président de la section demanda à l’assistance de passer à l’élection du tiers sortant tout en invitant tous ceux qui veulent collaborer au sein du club. Abdelkrim Bennani répliqua : «On ne change pas une équipe qui gagne», avant d’ajouter que de nouveaux dirigeants feront leur entrée au club. Dans l’allocution de clôture, Abdelali Zerouali a rappelé que malgré les bons résultats de cette année, en l’occurrence la coupe du trône masculine, le championnat national féminin et minime garçons, la section souffre d’un déficit financier.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *