Le globe-trotter suisse Andrea Vogel arrive à Marrakech

Le globe-trotter suisse Andrea Vogel est arrivé dimanche à Marrakech, au terme d’un périple à pied qu’il a entamé de Tombouctou (au Mali) sur la trace de l’ancienne route empreintée jadis par les caravanes transportant le sel et l’or.
Vogel a été reçu lundi par le wali de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, Mounir Chraïbi, en présence notamment de l’ambassadeur de Suisse à Rabat, Christian Dunant.
Lors de cette cérémonie, l’aventurier suisse a passé en revue les différentes étapes de son expédition qui a débuté le 3 février dernier à travers le plus grand désert du monde.
Baptisé «Orion Tour», ce périple vise à connecter l’Europe et l’Afrique sur le plan culturel et humain en explorant de manière inédite des paysages uniques et en montrant une image singulière de ce chemin historique des caravanes. Vogel a fait savoir qu’il a traversé les quelque 3.010 km de route désertique en marchant la nuit afin d’éviter la chaleur torride que connaissent ces régions et qui dépasse parfois 45°C, ajoutant que le nombre des points d’eau situés auparavant sur la route reliant Tombouctou aux frontières marocaines a régressé de 80 %. «Si au départ, j’avais peur de perdre mon chemin lorsque je traversais le grand désert africain, j’étais si à l’aise et tellement rassuré quand je suis entré au Maroc», a dit ce globetrotter, qui ne cache pas son admiration pour le désert marocain. Après avoir rappelé que ce périple a été déjà précédé de nombreuses aventures dont celle qui l’a conduite aux sommets de l’Himalaya, Vogel a indiqué qu’il compte éditer un ouvrage dans lequel il retracera son expérience et mettra en lumière la relation qui lie le Maroc aux pays subsahariens.
Né en Suisse en 1958, Vogel est connu comme étant un sportif extrême qui aime toujours repousser les limites, un visionnaire et un photographe. Entre 1981 et 1991, il a dirigé de nombreuses expéditions, entre autres, aux trois montagnes les plus hautes d’Afrique, sur le Cho-Oyu (8.201 m) en Himalaya et sur la montagne la plus haute de Russie (7.500 m).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *