Le GNF-2 de toutes les promesses

Le GNF-2 de toutes les promesses

Le bal a été ouvert samedi dernier à Marrakech, où le Nejm local a été l’hôte de l’Union Sportive de Mohammedia, nouveau venu au GNF-2. Les Marrakchis n’y sont pas allés par quatre chemins et ont forcé la décision sur un score de 2 à 1. Avec trois précieux points dans la musette, le Nejm de Marrakech a vite fait de désigner son camp, celui des premiers leaders de ce Championnat. Le lendemain, dimanche, les hostilités allaient reprendre avec les matchs restants de cette première journée. L’Olympique de Safi a effectué une sortie infructueuse chez son voisin le Difaâ Hassani Jadidi. Passant de peu à côté de l’accession chez l’élite la saison écoulée, le DHJ a saisi l’occasion d’évoluer devant son public pour clôturer la rencontre en sa faveur par la toute petite marque. Un but qui aura niché trois points dans l’escarcelle du DHJ, lui permettant de rester à l’avant-garde. Fraîchement monté au GNF-2, le Hilal Nador a profité de sa pelouse et de son public pour défaire l’équipe casablancaise Majd Al-Madina (2-1). Une bonne prestation que celle du Hilal Nador qui vient tout juste de s’extirper des griffes du Championnat amateur afin d’enjoliver le GNf-2 aux côtés de son désormais frère ennemi, le Fath Nador. Le même Fath Nador avait effectué une sortie sans dégât, voire réussie même, tenant en échec son hôte le Rachad Bernoussi. Réalisant un match nul (1-1), le Fath Nador aura toutefois cédé de l’avance à son jeune dauphin. Un autre revenant au GNF-2, l’Union Touarga Sport a, lui-aussi effectué une très belle première sortie. Lors d’un derby contre le FUS de Rabat, l’UTS a fait montre d’une offensive redoutable, infligeant à celui-ci une défaite sans équivoque de 3 à 1. Le TAS de Casablanca a subi un sérieux revers en se déplaçant chez la Renaissance de Berkane. Les Berkanis n’y sont pas allés de main molle et se sont imposés par 2 buts à rien, rejoignant ainsi la tête du peloton. Le Wydad de Fès n’a pas réussi à faire mieux qu’un match nul (1-1) face au Stade Marocain de Rabat. Et enfin, le RAC de Casablanca a disposé de son invité, le Moghreb de Tétouan, sur un score de 2 à 1. La première journée aura donc été une occasion pour les clubs engagés de se tâter mutuellement le pouls. Par ailleurs, mis à part l’Union Sportive de Mohammedia, les clubs évoluant jadis en amateur et ayant accédé au GNF-2 ont dévoilé une détermination manifeste d’aller toujours plus haut.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *