Le GNFE-1 de retour

Aucun droit au faux pas. C’est le mot d’ordre sur lequel les trois leaders du Championnat du GNFE-1 abordent la 21ème journée. La différence très proche aux points entre les FAR (39pts), le RCA (37pts) et le WAC (36pts) engendre une situation potentiellement à haut risque pour chacun des trois prétendants. La moindre erreur peut être fatale et avoir pour corollaire un chamboulement du classement. Le risque est d’autant patent que les adversaires respectifs sont, plutôt, du genre batailleur jusqu’au bout des crampons.
Caracolant en tête du championnat, les Militaires lèvent le camp à destination de Tanger. Cible verrouillée: l’Ittihad local qui doit impérativement profiter de jouer dans son fief pour compliquer la vie à ses visiteurs.
Notamment que l’IRT transite par la seconde moitié du classement et quelques points de plus lui seraient d’un grand secours. La tâche peut paraître laborieuse, mais ça n’a rien d’une mission impossible.
Les Diables verts, premiers dauphins de leur état, entreprennent une virée dans le Sud du pays, à Agadir où le Hassania n’attend que leur arrivée. Histoire de vouloir en découdre ou pas, les Gadiris, à l’image des Tangérois avec lesquels ils partagent la même position (11e avec 22pts), ont tout à gagner en mettant à profit leur pelouse et leur douzième joueurs.
La tâche sera moins ardue pour les Wydadis, qui accueillent les Olympiens du club de Safi pour un match qui devra, en principe, tenir toutes ses promesses. Les challengers, conscients de l’envergure de «l’ennemi», n’en sont pas moins déterminés à imposer leur loi.
29 points dans l’escarcelle et une 5ème place amplement méritée, la réalisation de l’OCS est digne d’un club de foot qui se respecte et, bien sûr, qui en veut. Après avoir raflé leur promotion chez l’élite, les Safiots prouvent, grâce à leurs réalisations en GNFE-1, que les galons qu’ils ont pris n’étaient pas volés.
En quatrième place du classement, la jeunesse Sportive d’Al-Massira est tout aussi un club qui force le respect. Les démons qui la harcelaient la saison écoulée ne sont plus que vulgaires chimères. Son challenger du jour est le Kawkab de Marrakech, un club en mal de décollage et dont les déboires risquent de lui coûter sa peau en première division.
Révolue la gloire d’antan, le KACM patauge en seconde place de relégation avec 18 points mis de côté. Les Marrakchis avait, quand même, réussi à déconfire la grosse pointure qu’est le WAC lors de la journée précédente.
L’Union Touarga Sport, nouvellement promue cette saison, aura quelque peu perdu de sa verve au fil des journées. En dépit de cela, l’UTS occupe sereinement une sixième place hors de prix pour la majorité des clubs. L’Association Sportive de Salé, considérée comme la révélation de la saison écoulée, est également en perte de vitesse, stagnant en 10ème position et 23 points dans la musette.
Les Touargas et les Slaouis livreront un derby, certainement, de bonne facture, en présence du public qui n’aura besoin que de passer sur l’autre rive pour encourager son club favori. Les autres matchs de la journée mettront aux prises l’Olympique Club de Khouribga et le COD de Meknès, le Chabab Mohammédia et le Moghreb de Fès dans une autre rencontre, puis l’Ittihad Zemmouri de Khémisset et le Mouloudia Oujda. Le championnat du GNFE1 reprend, ainsi, ses droits après une semaine sabbatique en faveur de la Coupe du Trône et des compétitions continentales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *