Le Grand Prix de Belgique retiré

La principale décision de la Fédération Internationale d’Automobile (FIA), à l’issue de sa réunion tenue lundi à Londres, reste le retrait du Grand Prix de Belgique du calendrier du Championnat du Monde en raison de l’interdiction de la publicité de tabac. «En l’absence d’accord unanime des équipes de disputer le Grand Prix de Belgique sans publicité pour le tabac, cet événement a été retiré du calendrier du Championnat du monde », explique la FIA dans un communiqué.
Le Grand Prix qui se tenait sur le circuit de Spa-Francorchamps dépendait d’un engagement de toutes les écuries de participer à la course sans publicité pour les cigarettes. Ce qui était presque impossible, puisque cinq d’entre elles, dont Ferrari, comptent des marques de cigarettes parmi leurs sponsors. Le gouvernement belge souhaite interdire la publicité pour le tabac à partir du 1er août prochain, prenant les devants sur l’Union européenne qui l’interdira en 2006. Or le Grand Prix de Belgique devait se tenir le 31 août, soit un mois après l’interdiction.
Cette annulation signifie qu’il y aura 16 courses la saison prochaine. Le Grand Prix de Belgique ne sera pas remplacé en 2003 et il pourrait reprendre en 2004.
La FIA a pris d’autres décisions lors de sa réunion de lundi. L’instance a choisi d’ajouter dans ses règlements l’interdiction pour les écuries de donner des consignes qui pourraient interférer avec les résultats de la course. On se souvient tous de l’événement du 12 mai dernier au Grand Prix d’Autriche à Spielberg lorsque Jean Todt, directeur général de Ferrari, avait demandé au Brésilien Rubens Barrichello de laisser gagner l’Allemand Michael Schumacher. Ceci n’a pas manqué d’attirer l’indignation et la colère au sein du monde automobile. L’écurie a échappé de peu à la sanction faute de règlement adéquat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *