Le Hassania confirme ses ambitions

Le Hassania est en tête du championnat GNF1, le Hassania y reste. Du moins pour les prochaines journées. Le sacre pourrait même s’en suivre. Une ambition que les Gadiris affichent on ne peut plus clairement et que les résultats confirment. Ayant infligé une défaite à la Jeunesse Massira par 3-0, au fief même de cette dernière, rien ne semble désormais pouvoir arrêter les Soussis, qui en sont à leur cinquième victoire consécutive.
Leur dernière défaite remonte à la 14e journée face au WAC de Casablanca, poursuivant immédiat et qui, même s’il gagne ses deux matchs retard, restera toujours à la traîne. Les hommes de M’hamed Fakhir ont fait preuve d’une étonnante régularité dans un championnat dont les clubs n’en finissent pas vaciller.
Ils disposent ainsi des meilleures attaques et défense avec trente buts inscrits et seulement quatre encaissés. La Jeunesse Massira, quant à elle et ayant concédé une troisième défaite at home, ont passé à côté l’opportunité de gagner quelques places au classement.
Le Wydad, classé juste derrière le Hassania, s’est contenté du strict minimum face aux FAR et reste à sept longueurs du leader, un écart que les coéquipiers du Benchrifa peuvent seulement réduire. Encore faut-il qu’ils arrivent à bien négocier leurs deux matches en retard prévus les 24 et 27 février. Une programmation que les dirigeants du club contestent. La rencontre devant les opposer au MAS de Fès aura lieu le deuxième jour de l’Aïd. Un fait notable lors de cette journée : la victoire, première depuis de début du championnat, du Raja de Béni Mellal sur le Moghreb de Fès. Lanterne rouge les Mellalis, qui reçoivent à Fkih ben Salah, ont réussi à sauver la face aux dépens des Fassis, en continuelle perte de vitesse.
Pas moins de quinze points les séparent désormais du leader. Après avoir essuyé une défaite à domicile la semaine dernière devant le FUS de Rabat, l’autre Raja de ce championnat, celui de Casablanca, champion sortant, devait impérativement l’emporter pour rester dans la course au titre. Un pari que les Rajouis ont réussi grâce à un vétéran Nejjary et un jeune Tajjeddine, auteurs du succès contre le Tihad sportif.
Le Kawkab de Marrakech, qui n’avait également d’autre choix que la victoire, a retrouvé des vertus offensives au détriment des excellents Khouribguis.
Après une longue absence, Zabddi, est revenu à la charge en offrant aux siens la chance de rester en GNF1 par un doublé avant que le meilleur buteur de l’équipe Lâajabi n’aggrave la marque.
Se contentant d’un nul vierge face à l’Ittihad Khémisset, le Fath de Rabat a raté l’occasion de confirmer son résultat de la journée précédente. Un partage de points qui n’arrange en rien les affaires des Rbatis, contraints de céder la 11e place au vainqueur des Stadistes, la Renaissance de Settat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *