Le Hassania creuse l’écart

Cinq matches-nuls –dont trois vierges –, deux victoires et huit buts seulement inscrits en sept rencontres. La quatorzième journée du championnat du Groupement national de football de première division (GNF I) ne fera pas date. Deux victoires seulement : celle du Hassania d’Agadir et celle des FAR. En écrasant le KAC de Kénitra sur le score de trois buts à zéro, le Hassania d’Agadir a conforté sa place de leader du championnat du Groupement national de football de première division (GNF I), avec 30 points au compteur et cinq points d’avance sur le CODM. Après un round d’observation qui n’aura duré que cinq petites minutes, les Gadiris ont ouvert le bal par Dalal (6è, sur penalty), avant qu’Aboulmaghar ne récidive une minute plus tard. Mounir est venu apporter le coup de grâce à l’ultime minute du temps réglementaire. Le KAC est douzième, avec 14 points.
Cette victoire du Hassania est d’autant plus précieuse que son poursuivant immédiat, le CODM de Meknès, a concédé le nul devant le Kawkab de Marrakech (1-1), encaissant le but égalisateur marrakchi par Laâjabi juste avant le coup de sifflet final de l’arbitre El Fariq. Les Meknassis menaient jusqu’alors 1-0, sur un but inscrit par Belmamoune à la 9ème minute sur penalty. Un résultat qui permet aux Marrakchis de se positionner au septième rang, avec un total de17 points.
Une journée avant la fin des matches aller, les hommes de M’hammed Fakhir remportent le titre de champion d’automne, avec cinq points d’avance sur le CODM et sept sur le Wydad de Casablanca. Ce dernier était au repos ce week-end du fait de l’absence du Moghreb de Fès pour cause de participation à la Coupe arabe des clubs à Jeddah. Une coupe arabe dont le MAS a été éliminé. Autres grands bénéficiaires de cette journée, les FAR, qui, au terme de leur troisième succès d’affilée, ont ramené trois précieux points de Laâyoune où ils ont battu la Jeunesse Sportive Massira, grâce un but de Reguadi à la 85ème minute. Une victoire qui propulse l’équipe militaire au quatrième rang, avec 20 points, en compagnie de l’Olympique de Khouribga, alors que la JSM, avec 14 points, occupe la quatorzième place du classement. Ce dernier et la Renaissance de Settat n’ont pu se départager au terme de 90 minutes de jeu, sanctionnées par un 0-0.
La RSS pointe au 9ème rang, avec 17 points. Et c’est sur ce même score (0-0) que s’achèveront les rencontres FUS de Rabat/Ittihad Riadi de Tanger et Raja de Casablanca/Ittihad Zemmouri de Khémisset. Avec 17 points, le Fath occupe la huitième place du tableau, tandis qu’avec 9 points, l’IRT continue d’être le locataire de la place peu enviable de lanterne rouge.
Les Verts, qui, après s’être séparés de Walter Meeuws et avoir recruté Henri Michel, continuent de collectionner les matches nuls –c’est leur neuvième – . Et avec 15 points et un match en moins, ils occupent la 11ème place du tableau, devancés en cela par les Zemmouris, qui comptent, pour leur part, 16 points.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *