Le Hassania ne lâche pas le WAC

Avec un effectif huilé, le Wydad de Casablanca l’a emporté haut les mains lors du 91-ème derby casablancais en battant le Raja par deux buts à zéro. Un résultat qui ne fait que confirmer les Rouge et Blanc en tête du classement général du championnat avec 27 points. Le Wydad a trouvé la faille dans la défense rajaouie sur une grossière erreur du gardien de but Bouabdallaoui qui a renvoyé le ballon sur le pied de Madihi qui ne se fait pas prier pour donner l’avantage aux siens. Benchrifa, le défenseur buteur des rouge et blanc, après plusieurs tentatives sur des balles arrêtées aggravera la marque sur penalty en seconde période pour mettre définitivement le wydad à l’abri d’un éventuel retour des verts. Le co-leader, le Hassania, mené à la marque dès la 38-ème minute à Tanger, trouvera les ressources nécessaires pour rétablir la parité au score et remporter cette rencontre. La partie s’annonçait pourtant difficile pour les Soussis. Leurs adversaires n’avaient pas accusé de défaite depuis la troisième journée quand ils ont été vaincus par le Wydad. Décidément, il faut une grande équipe pour vaincre les Tanjaouis. Autre difficile mais surprenante victoire a été celle du Kawkab de Marrakech qui a signé son deuxième succès à l’extérieur au détriment de la lanterne rouge, le Raja de Béni Mellal qui caracole en bas du classement avec seulement 4 points. Les Marrakchis ont ainsi évité le pire. Même s’ils restent avant-derniers mais plus seuls. Ce succès leur permet de totaliser huit points ex-aequo avec le Fath de Rabat, auteur d’un nul à Meknès dans un match où les deux équipes ont marqué en transformant deux penalties respectifs. Le Stade Marocain a enfin gagné à Rabat après deux victoires à l’extérieur cette saison. Les stadistes ont renversé une situation «catastrophique». Menés par la Jeunesse Sportive Massira par 0-2 sur un doublé de Yamani, les Rbatis réussiront une remontée fulgurante grâce à Maliane par deux fois et Bouhsous pour finalement s’imposer. Enfin, les rencontres avancées samedi se sont achevées sur des scores vierges. Le Moghreb de Fès a dû se contenter d’un nul 0-0 face au Tihad de Casablanca. Les Fassis, qui recevaient chez eux, cultivaient l’ambition de signer un succès après deux matchs nuls et se rapprocher de la tête du classement. Même si le sort leur réservait un troisième nul consécutif, ils restent parmi les clubs favoris en tête du championnat en occupant la 3e position avec 21 point. L’Olympique de Khouribga a été étrillé à Settat par la renaissance locale sur le score sans appel de 3 à 1, un résultat qui remet la RSS sur les rails.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *