Le HUSA ne vise pas le titre

ALM : Comment avez-vous vécu ce retour au Hassania d’Agadir ?
Abdelhadi Skitioui : Vous savez, le Hassania est ma seconde famille. J’avais beaucoup de propositions, mais j’ai finalement choisi ce club même si je suis conscient que la saison prochaine ne serait pas de tout repos. Il n’y a qu’à voir le rendement de l’équipe lors de la phase retour du championnat de première division du Groupement national de football la saison dernière pour s’en convaincre. Et depuis l’obtention de ce titre de champion du Maroc, beaucoup de choses ont changé.
A quoi faites-vous allusion ?
Le Hassania a perdu sept éléments titulaires qui formaient l’ossature du groupe durant les deux dernières saisons. Certains ont plié bagage comme Bobo, Idir, alors que d’autres sont indisponibles pour le moment, en raison de blessures contractées, plus ou moins graves. Il s’agit notamment de Hsaïni et d’Agja. Le premier s’apprête à subir une troisième opération chirurgicale alors que le second souffre d’une sérieuse blessure au genou. Un grand travail doit être également fourni sur le plan de la conception de jeu.
Ceci voudrait-il dire que le Hassania trouverait beaucoup de difficultés à garder son titre ?
Le championnat n’entre pas dans ma ligne de mire la saison prochaine. Nous avons remporté le titre pour deux années consécutives, mais ceci ne nous a rien rapporté. En plus et pour être réaliste, notre parcours en championnat la saison prochaine ne sera pas de tout repos. Toutes les équipes contre qui nous allons jouer feront tout leur possible pour gagner parce que battre le champion en titre demeure important essentiellement sur le plan moral et psychologique. Le Hassania vise d’autres objectifs pour l’exercice 2003-2004. En premier lieu arrive la Ligue des Champions africaine où le groupe espère faire oublier au public marocain sa timide prestation de l’année dernière. Bien représenter notre pays sur l’échelon continental est une priorité. En second lieu arrive la Coupe du Trône que l’équipe a en quelque sorte délaissée ces dernières années. Le Hassania est tout de même arrivé à deux reprises successivement aux demi-finales de cette prestigieuse compétition. Notre objectif à présent est de mieux faire.
Comment comptez-vous y arriver?
En recrutant de nouveaux éléments. Je tiens à préciser à ce sujet que la deuxième division regorge d’excellents joueurs qui ne demandent qu’à être découvert. Le Hassania a d’ailleurs fait l’acquisition d’un joueur qui évoluait au Moghreb de Tétouan. Je ne pourrais dire qu’il serait à point pour cette saison, mais il est évident qu’il est un excellent investissement pour l’équipe.
Quel est le programme de préparation du Hassania ?
Le groupe se trouve actuellement à Ifrane pour une concentration qui s’étend jusqu’à la fin du mois courant. Quelque 26 joueurs participent à ce stage, dont une dizaine est formée de jeunes. Dans le cadre de cette concentration, le Hassania a disputé deux matches amicaux. Le premier a eu lieu à Ifrane contre le CODM et s’est terminé sur la marque d’un but partout. Le second a opposé mardi dernier notre équipe au MAS au stade Hassan II à Fès. Les locaux l’ont emporté par deux buts à un après qu’ils ont marqué un penalty à la fin du temps réglementaire. Mais au-delà du résultat, ces rencontres m’ont permis de toucher de plus près à la réalité actuelle de l’équipe et de mettre le doigt sur ses points forts et ses faiblesses.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *