Le Maroc en force à Zurich

Le Maroc en force à Zurich

Le Maroc était mardi le quatrième pays africain à exposer son dossier technique de candidature à l’organisation de la Coupe du monde en 2010 devant l’exécutif de la FIFA. Saâd Kettani, président délégué de l’Association Morocco 2010, n’avait qu’une trentaine de minutes pour tracer les grandes lignes du dossier marocain, et pour persuader les experts de la fédération internationale de la capacité du Royaume à organiser le plus grand rendez-vous footbalistique de la planète. Ce dossier technique est composé de trois parties : le volume principal, une annexe relative aux engagements gouvernementaux et une annexe relative aux stades. A Zurich, le Maroc est présent en masse. En témoigne la forte délégation qui a accompagné le président délégué de Morocco 2010. Cette délégation est composée de trois ministres : Karim Ghellab, ministre de l’équipement et du transport, Adil Douiri, ministre du tourisme et Nouzha Chekrouni, ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger. Les plus hauts responsables du football national sont également du déplacement. Il s’agit de Housni Benslimane, président de la Fédération royale marocaine de Football (FRMF) et de Mohamed Moufid, sécrétaire général de l’instance fédérale nationale. La délégation marocaine compte également l’ambassadeur du Maroc en Suisse, Mohammed Guedira. «Le dossier présenté exprime la ferme volonté de tous les Marocains de relever ce défi», a déclaré le président de la FRMF à l’agence MAP en marge de cette présentation. Ce dernier n’a pas caché sa certitude que le dossier présenté par le pays est solide. «Le Maroc a entrepris ces dernières années la réalisation d’un vaste programme de développement des infrastructures, en général et sportives, en particulier. C’est ainsi qu’en matière d’infrastructures de transports, de communications, d’hébergement et de santé, le Maroc a accompli d’importants progrès durant les quatre dernières années», a-t-il affirmé. En effet, s’agissant des infrastructures sportives, les experts de la FIFA, qui commenceront la tournée africaine par le Maroc entre le 7 et le 14 octobre, visiteront les trois grands stades existants à Casablanca, Rabat et Fès. Les travaux ont, dores et dèjà, commencé pour la construction de deux autres complexes, ceux de Tanger et de Marrakech, alors que le chantier du stade d’Agadir ne sera inauguré qu’en décembre prochain. La construction des trois derniers stades prévus, le Grand stade de Casablanca et ceux d’El Jadida et de Meknès, ne débutera qu’après la désignation du Maroc par la FIFA, le Premier ministre s’étant engagé à garantir leur construction. Il est à signaler que le Maroc est en lice avec quatre autres pays africains pour l’organisation de cet événement, qui se tiendra, pour la première fois en terre africaine. Ces quatre pays sont l’Afrique du Sud, la Tunisie, l’Egypte et la Libye, le Nigeria ayant annoncé lundi dernier son retrait de cette course.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *