Le Maroc rate le mondial

Le Maroc rate le mondial

Les Lions de l’Atlas ne seront pas présents en phases finales de la Coupe du monde 2006 en Allemagne. Même leur qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations qui se tiendra du 20 janvier au 10 février en Egypte n’est pas pour effacer la déception du voyage raté au pays de Beckenbauer. Samedi 8 octobre à Radès, les poulains de badou Zaki, malgré une belle entame de la rencontre qui les a opposés à la Tunisie pour le compte de la 10ème et dernière journée de qualification de ce groupe 5, ont flanché lors de la seconde période.
D’emblée, Marouane Chemmakh réussit à faire trembler les filets du keeper Ali Boumnijel, deux minutes à peine après le coup de sifflet de l’arbitre égyptien. Mais la réplique des joueurs de Roger Lemerre ne tarde pas. Un quart d’heure plus tard, José Clayton égalise sur penalty avant que le même Chammakh ne double la marque à la 42ème minute, permettant à ses co-équipiers de  rejoindre les vestiaires devant la stupeur des dizaines de milliers de spectateurs présents au stade de la banlieue tunisoise.
Un avantage qui n’allait cependant pas durer longtemps. Dès l’entame, les Tunisiens prennent d’assaut les buts du keeper marocain. A la 68ème minute, leurs vœux de qualification s’exaucent via un but marqué par Talal Karkouri contre son camp, effaçant le rêve de millions de Marocains de voir évoluer leur équipe nationale dans le plus prestigieux rendez-vous footballistique mondial. Et ce derby maghrébin de se terminer sur le nul 2-2 ne dérogeant pas de cette manière à la tradition des chocs maroco-tunisiens se soldant la plupart du temps sur un nul.
Avec 21 points, les Aigles de Carthage ont confirmé leur statut de leader sur le groupe 5 devant le Maroc, la Guinée, le Malawi, le Botswana et le Kenya. Mais il ne faut pas se leurrer. Les poulains de Zaki n’ont pas perdu leur qualification à Radès. Ce sont leurs matches nuls concédés contre le Malawi (1-1) et le Kenya (0-0) à l’extérieur, et la Tunisie à Rabat (1-1) tout au long des qualifications qui les ont éloignés du terminus allemand.
La Tunisie sera présente l’année prochaine à son quatrième mondial, représentant l’Afrique aux côtés d’équipes qui feront le voyage pour la première fois : l’Angola (groupe 1), la Côte d’Ivoire (groupe 2), le Ghana (groupe 3) et le Togo (groupe 4). Les équipes à la grande tradition footballistique, absentes du mondial, devront se consoler en Egypte.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *