Le Maroc remporte le tournoi de Lyon

Le Maroc remporte le tournoi de Lyon

L’équipe marocaine de polo de la Garde Royale a remporté le tournoi international de Lyon, qui s’est déroulé du 15 au 18 juin dernier, en s’imposant en finale face à l’équipe ibérique par 6 goals à 4. Une victoire méritée.
Vainqueur successif du tournoi en 2003, 2004 et finaliste en 2005, le Maroc a réédité à nouveau l’exploit. Une fois n’est pas coutume, les nationaux ont pu s’imposer face à des adversaires de taille. En effet, ils ont atteint la finale après avoir éliminé successivement les équipes des Etats-Unis et de la France sur les scores respectifs de 8 à 7,5 et 9 à 6,5. Ainsi, ils ont affronté l’équipe espagnole en finale. Le polo n’est pas un sport très connu au Maroc, mais il est promu à un bel avenir. Le Royaume, représenté par l’équipe de la Garde Royale, a été ces dernières années, au devant de la scène aussi bien au niveau national qu’au niveau international. L’équipe de polo de la Garde Royale a remporté le 13 mai dernier la 1e édition du trophée international Mohammed VI de Polo. Ce tournoi a connu la participation des équipe de la France, la Suisse, l’Uruguay, les Etats-Unis et l’Espagne.
Le polo est un jeu qui oppose deux équipes de quatre cavaliers. Munis d’un long maillet en bambou, les joueurs doivent marquer le maximum de points possible en envoyant la balle dans les buts adverses. Les quatre joueurs évoluant sur le terrain portent un numéro correspondant à un rôle bien précis.
Les N°1 et 2 sont les "Forwards", chargés de marquer les buts. Le N°3 est le milieu de terrain, il assiste les buteurs et aide à la défense. Le N°4 assure la défense. Trois arbitres veillent au respect des règles et de l’esprit du jeu. Deux sont à cheval sur le terrain, un troisième (thirdman) à l’extérieur. Un match dure un peu moins d’une heure et est divisé en 4 à 8 périodes de 7 minutes 30 sec appelées "chukkas". Les pauses sont de 3 minutes et permettent aux cavaliers de changer de monture, un poney de polo ne pouvant faire plus de deux chukkas lors d’un match.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *