Le Maroc s’adjuge la troisième place

Le Maroc s’adjuge la troisième place

Près de 7000 marathoniens, dont 2200 étrangers ont participé à la 19e édition du marathon international de Marrakech. Presque tous les top runners marocains étaient présents, en l’occurence Rachid Ghanmouni, Khalid Elboumlili, Noureddine Jalal ainsi que des top runners étrangers dont le Français Mohamed Ouaddin, les Kényans David Langat et Sammy Chumba. Le marathon a débuté à 8 h du matin. Il s’est étalé sur 42km195m et s’est déroulé entre Bab Jdid, l’avenue Mohammed VI, les jardins de la Ménara, ceux d’Agdal, le Golf royal, pour arriver à Bab Jdid.
Le titre du vainqueur a été dédié à l’athlète éthiopien, Siyoum Debele Lemma qui s’est imposé avec un chrono de 2h 10mn 48sec. Debele Lemma a gagné la course (42, 195 km) devant le vainqueur de l’édition précédente, le Kényan Samy Chumba, auteur d’un temps de 2h 10mn 56sec, et le Marocain Adil Annani (2h 11mn 05sec). Suite à cette prestation, Adil Annani s’est vu couronné du titre de "champion du Maroc" en marathon. Chez les dames, la victoire est revenue à l’Ethiopienne Yeshi Esayias qui a bouclé la distance en 2h 35mn 40sec, devançant sa compatriote Kebede Addis Asrat (2h 48mn 14sec) et la Kényane Yepyator Real (2h 49mn 28sec). La Marocaine Naîma Elayadi est entrée à la quatrième position avec un chrono de 2h 50min23s suivie de sa compatriote Aziza El Ouafi qui a enregistré 2h50min26s.
Naima Elayadi est nommée suite à ce résultat de championne de Maroc. Pour information,les champions du Maroc reçoivent le prix «Abdelkader Mouaziz» (recordman du marathon international de Marrakech avec un chrono de 2h08m15s) d’une valeur de 10.000DH. Le semi-marathon homme a été quant à lui dominé par le Kényan Allan Ndiwa, qui a battu, par la même occasion, le record de cette épreuve. La deuxième et la troisième places sont revenues à deux autres athlètes kényans, Mark Tanui (1h 01mn 25sec) et Sammy Kibet (1h 01mn 48sec). Chez les dames, la Bahreïnie, Kareema Yassim s’est adjugée la première place avec un chrono de 1h 13mn 03sec, suivie de près par la Kényane Florence Chepkerui (1h 13mn 33sec) et la Marocaine Bouchra Sahli (1h 14mn 03sec). Contacté par ALM, le président du marathon a déclaré «avec un record d’1h 1min22 sec, le semi-marathon cette année rejoint les quinze semi-marathons les plus rapides dans le monde». La cérémonie de remise des prix a été présidée par la ministre de la Jeunesse et des Sports, Nawal El Moutawakil, en présence notamment du wali de la région de Marrakech- Tensift- Al Haouz, Mounir Chraïbi et du président de la Fédération royale marocaine d’athlétisme, Abdeslam Ahizoune. Parrallélement à cette édition, un cross de 3km a été organisé au profit des enfants scolarisés âgés de 11 à 13 ans, le 26 janvier.
L’objectif du cross est d’offrir à ces jeunes l’occasion de rencontrer de grands athlètes marocains et étrangers de renommée internationale tels que, Hicham El Guerrouj, Brahim Boutaïb, Jawad Gharib, Nezha Bidouane et d’autres stars de l’athlétisme. Le record du marathon international de Marrakech est détenu depuis 1999 par le Marocain Abdelkader Mouaziz (2h 08mn 15sec), et celui des dames est en possession de la Roumaine Adriana Barbu (2h 29mn 21sec), depuis 1994. Les Kényans Bernard Rubin Boya (1h 01mn 24sec) et Pauline Kongo (1h 09mn 33sec) détiennent les records du semi-marathon établis en 1996.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *