Le Maroc se prépare en France pour le match contre le Togo

Le Maroc se prépare en France pour le match contre le Togo

En prévision du match du 20 juin à Rabat, le Onze national s’est dirigé depuis mardi dernier de Yaoundé vers le Centre d’entraînements de Chantilly à Paris. 
Dans un souci d’assurer une bonne préparation pour ses protégés, le sélectionneur national Roger Lemerre a choisi encore une fois ce prestigieux centre, où les nationaux devront entamer leurs entraînements loin de la pression.  Les Lions de l’Atlas s’y installeront jusqu’au dimanche 14 juin date à laquelle, ils regagneront le Centre Maâmoura pour y passer une semaine.  
Lundi 8 juin, les footballeurs nationaux avaient pratiqué des séances de relâchement et de détente. Selon une source proche de la sélection, il est fort probable que l’équipe nationale accompagne l’une des équipes du championnat français lors de ses échauffements au Centre d’entraînements de Chantilly.   Le mois de juin réserve un deuxième autre défi pour les Lions de l’Atlas, celui de déppaser les Togolais, une équipe qui a connu ces dernières années une véritable renaissance qui s’est concrétisée par sa qualification au Mondial 2006, mais dont le niveau a régressé dernièrement, de l’avis des observateurs, notamment après son échec à être qualifiée à la CAN-2008. Leur mission sera d’autant plus difficile que leur adversaire du jour, le Togo se retrouve à la deuxième place. Le Togo est deuxième du groupe A avec trois points. L’équipe nationale n’a pas joué de Mondial depuis 1998 et n’a cessé de lutter pour retrouver cette compétition.
Le groupe national, de son côté, n’a pas été épargné par les blessures qui l’ont privées des services de plusieurs éléments clés comme Mbarek Boussoufa, victime d’une double fracture de la mâchoire et qui sera indisponible pour le troisième match des éliminatoires, Adil Taarabt et Adil Hermach, blessés au genou.
L’équipe nationale ne peut pas se permettre de perdre. Elle a besoin plus que n’importe quel moment de la vivacité  et de la force de ses joueurs. Si le meilleur joueur africain de la ligue n’a pas pu se joindre à ses co-équipiers à Yaoundé à cause, semble-t-il,  d’une blessure contractée lors de la dernière journée de Ligue 1, les joueurs alignés par le staff technique sont parvenus à réaliser l’essentiel. On laisse entendre ces derniers temps que Chamakh après tous les commentaires ayant suivi  la défaite contre le Gabon, pourrait probablement annoncer sa retraite internationale. Ces surprises de dernière minute n’ont toutefois pas empêché Lemerre d’exprimer, après le nul face au Cameroun, son soulagement par ce résultat qui est de nature à redonner confiance au public marocain. Lemerre n’a pas omis de mentionner aussi la compétitivité dont avaient fait preuve les footballeurs sur le terrain en essayant de surpasser la pression.        
Pour rappel, l’équipe marocaine n’a jamais pu réaliser entre 1981 et 2005 (en six matches), l’exploit de battre son homologue camerounaise, alors que contre le Togo, les Lions de l’Atlas n’ont perdu que deux rencontres sur six.


Le Gabon demande le report du match contre le Cameroun


Suite au décès du président Omar Bongo, le sélectionneur du Gabon, Alain Giresse, vient de demander à la FIFA de déplacer à une autre date le match contre le Cameroun, prévu le 20 juin à Libreville.  Au lendemain de leur victoire  face aux Togolais, Giresse avait même pris un vol à destination du Cameroun. Il avait supervisé la rencontre entre le Cameroun et le Maroc, histoire de préparer la prochaine rencontre devant opposer ses poulains aux Camerounais. La FIFA va désormais étudier la possibilité de reporter ce match.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *