Le Maroc se qualifie aux dépens de l’Algérie

Le Maroc se qualifie aux dépens de l’Algérie

«C’était un match très dur face à une équipe algérienne accrocheuse, mais nous avons fait de notre mieux pour remporter cette rencontre. L’important pour nous c’était de gagner et de remporter le ticket du prochain tour», a déclaré Fathi Jamal à l’issue de la rencontre Maroc-Algérie, comptant pour le second tour de la CHAN 2009. Les lions de l’Atlas et le technicien intérimaire Fathi Jamal pourront enfin reprendre leur souffle après avoir assuré, samedi après-midi, au stade de Fès, la qualification au troisième tour de la CHAN 2009. Près de 10.000 supporters étaient présents pour encourager nos joueurs locaux. Ils en avait besoin. Comme nous l’avions constaté, leur tâche était loin d’être facile. Les hommes de Mustapha Hadane se sont bien préparés pour remporter ce face-à-face continental. Dans cette confrontation, Karim Fegrouch, gardien du Wydad, était incontestablement l’homme du match. Il a fait preuve d’une maturité et a démontré son talent et son aptitude à renverser la situation en faveur de ses camarades. En effet, ce jeune a dévié de la plus belle manière deux frappes algériennes lors des séances de tirs au but. Dès le coup d’envoi du match, les co-équipiers de Mohamed Madihi ont affiché leur suprématie dans le jeu, et ont tenté d’ouvrir le score en s’appuyant sur des passes en profondeur de Issam Erraki et des infiltrations de Youssef Keddioui aux devants et Issam Erraki du flanc gauche. Les lions de l’atlas encadrés par le chevronné Fathi Jamal n’ont pas caché, encore une fois, leur désir d’aller plus loin dans la compétition dont la phase finale se déroulera du 22 février au 8 mars 2009 à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Pendant toute la première partie du jeu, la pression des Marocains a monté d’un cran en maîtrisant les premières négociations à l’heure où les Algériens n’ont pas pu imposer leur jeu. Le premier but de la rencontre a été inscrit à la 29e min grâce à une frappe superbe du pied gauche du meneur de jeu, le capitaine Madihi. Tonitruant aux devants de l’attaque, Madihi s’est infiltré dans la défense algérienne avant de tirer vers le côté gauche du gardien algérien Mohamed Lamine Zemmamouche. A la reprise du deuxième round, le rythme de la rencontre a chuté, surtout avec  la nouvelle tactique défensive adoptée par Fathi Jamal. Ce dernier a aligné en vain Abderrahmane Lamssasi dans l’espoir de redonner du souffle aux débats et renforcer son milieu de terrain. Contrairement à leurs attentes, les Algériens, emmenés par deux entraîneurs Mustapha Heddane et Zoheir Djeloul, sont parvenus à égaliser à la 82e par Nassim Dehouche.
Heureusement, l’équipe marocaine B s’est rattrapée et a fait l’essentiel aux tirs au but en s’imposant largement sur le score de 3 à 1 pour se qualifier au troisième tour, où elle affrontera la Libye, tombeuse de la Tunisie. Au match aller disputé le 3 mai au stade de Kolea (Tipaza), les lions de l’Atlas, plus flamboyants, avaient ramené un nul (1-1). A la fin Mustapha Hadane, l’entraîneur de l’équipe algérienne, a affirmé «le match était vraiment décisif pour nous. Nous avons réussi à signer le but d’égalisation dans le temps réglementaire, mais la séance de tirs au but a donné l’avantage aux joueurs locaux marocains qui ont, de leur côté, cravaché dur notamment en match aller disputé au stade de Koléa en Algérie. Le Maroc dispose d’une jeune sélection coriace qui peut créer la surprise en Côte d’Ivoire (CHAN-2009). Je tiens à féliciter la formation marocaine de sa victoire ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *