Le Maroc sera représenté par une cinquantaine d’athlètes

La délégation, présidée par Noureddine Benabdenbi, secrétaire général du CNOM, a ainsi eu des entretiens avec les membres du comité d’organisation des jeux et du Comité international olympique (CIO), sur la participation marocaine. Pékin recevra les grands sportifs nationaux du 8 au 24 août. 
Les membres de la délégation ont également pris part aux travaux de la 16è assemblée générale de l’Association des Comités nationaux olympiques (ACNO), qui a réuni les représentants de 205 comités nationaux olympiques.
Benabdenbi a indiqué que le Maroc sera représenté par une cinquantaine d’athlètes, qui prendront part notamment aux épreuves d’athlétisme, de boxe et de taekwondo. Il a également fait savoir que la délégation marocaine a exprimé son soutien aux JO de Pékin et condamné les actes visant à perturber le périple de la flamme olympique et à politiser les Jeux, soulignant la nécessité de respecter les valeurs et la charte olympiques. Le président du CIO, Jacques Rogge, a estimé, vendredi au terme des travaux de la commission exécutive, que les JO seront un franc succès, ajoutant que le Comité international n’exercera pas de pression sur la Chine concernant le Tibet, les droits de l’Hommes ou toute autre question politique. Rogge avait exhorté, jeudi, Pékin à respecter ses «engagements» pour la promotion des droits de l’Homme. Les responsables chinois ont, pour leur part, appelé le CIO à faire le distinguo entre le politique et les Jeux Olympiques. Samedi soir, la flamme olympique est arrivée à Dar es Salaam, unique étape africaine de son périple mouvementé à travers le monde. La flamme, en provenance de Buenos Aires, a été réceptionnée à sa descente d’avion par le maire de Dar es Salaam, Adam Kimbisa, accompagné d’une délégation du gouvernement tanzanien. Le programme initial des festivités qui prévoyait un parcours de 25 kilomètres de la flamme a finalement été réduit à cinq modestes kilomètres, de midi à 14H00, la flamme devant quitter la Tanzanie dimanche à 17H00 pour Oman. Comme chaque année à la même époque, la saison des pluies a en effet commencé en Afrique de l’Est.
Si les célébrations ont été réduites, «c’est parce qu’il pleut beaucoup», soutient le maire de Dar es Salaam. Bien qu’aucune manifestation ne soit annoncée, toutes les mesures de sécurité ont été prises pour éviter toute perturbation pendant le parcours de la flamme, selon le maire : «nous sommes responsables (de la sécurité) et nous devons nous assurer que le relais olympique à Dar es Salam soit un succès».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *