Le Maroc sur le podium Européen

Le Maroc sur le podium Européen

La première sélection nationale constituée après la naissance de la Fédération Royale Marocaine de Jet Ski et Ski Nautique a créé la surprise à Mirandela au Portugal. Lors du championnat d’Europe de la même discipline qui s’est déroulé il y a peu, un jeune Marocain s’est imposé aux côtés de pratiquants expérimentés. Il s’agit de Mouad Salhi. Agé de 15 ans, ce dernier s’est illustré dans la catégorie jet à bras junior. Il a été classé troisième après le champion de France et celui d’Angleterre. En principe, le jeune Salhi, avisé à la derrière minute était parti au Portugal pour remplacer le champion marocain Amine El Aïdi. Ce dernier a été obligé pour des raisons de santé, de ne pas participer à la compétition. Dans la compétition des jet à bras standard, le jeune Jamal Belhassni qui est un disciple d’Oussama El Allam a obtenu la septième place derrière des champions internationaux de renommée mondiale. Il a pris part dans trois manches dans lesquelles il s’est classé respectivement 12ème , 6ème et 6ème. Ce n’est pas encore fini pour nos jeunes pilotes engagés dans cette bataille marine. Ils sont appelés à affronter la troisième étape du championnat d’Europe à Dinant en Belgique les 8,9 et 10 aout2003 . C’est une bonne impression que celle laissée par ces jeunes Marocains. A l’issue de la manifestation organisée au Portugal, la jeune Fédération Royale Marocaine de Jet Ski et Ski nautique a reçu la distinction de la fédération portugaise et européenne. Une distinction au même titre que celles reçues par les fédérations des USA ,Belgique et Angleterre. Et cela, grâce à l’excellente prestation et le fair-play des jeunes pilotes marocains. Ils ont combattu avec la même fougue que leurs congénères d’Europe et d’Amérique. Mouad Salhi est fier d’avoir honorablement représenté son pays : « je dédie cette victoire à SM le Roi Mohammed VI que dieu le glorifie et je le remercie de tout mon coeur pour son soutien au jet ski .Je n’ai jamais imaginé un jour obtenir un tel résultat dans une compétition d’un niveau si particulièrement élevé, d’autant plus que je ne me suis jamais mesuré à des pilotes de ce niveau», a déclaré Mouad. Et d’ajouter «Je remercie également l’association nationale de jet ski ANJS pour son soutien et sa confiance, j’espère aussi être à la hauteur de la prochaine étape, je souhaite aussi bonne chance à mon ami Amine El Aidi». Il faut reconnaître que ce sport nautique fraîchement introduit dans notre pays a connu un décollage des plus réussis. D’autant plus qu’il suscite un grand intérêt chez les jeunes. Une raison largement suffisante pour les encourager en mettant en place un planning d’organisation de plusieurs compétitions dans différentes plages du Royaume.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *