Le MAS croit encore au miracle

Un match à haut risque si l’on se réfère au match-aller qui s’était soldé par une écrasante défaite des Fassis, devant leur public, par un score sans appel de 3 à 1. La défaite du Mas est toutefois imputable à un calendrier chargé des Fassis. L’équipe du MAS avait eu une semaine très laborieuse, durant laquelle elle avait eu à disputer trois matchs successifs en six jours seulement. Ils étaient engagés dans la demi-finale de la Coupe du Trône, en plus d’une rencontre comptant pour le Championnat du GNF-1 et le match contre blida. Véritable marathon footbalistique, cette situation avait suscité de vives protestations de la part des dirigeants du club fassi contre la programmation de la FRMF. Mais cela ne veut pas pour autant dire que le MAS aura une rencontre de routine. Loin de là. Les Algériens auront non seulement l’avantage d’évoluer devant leur public, mais de surcroît, ils seront gonflés à bloc grâce à cette victoire emportée haut la main sur un club dans son fief. D’autant plus que le défi de réduire la différence de deux buts est indéniablement une mission difficile. Mais l’on peut toujours espérer, le football étant ce qu’il est, truffé de surprises. Comme ce fut le cas lors du match-aller catastrophique, le Mas a été surpris par une équipe imprévisible et sans grande renommée. L’issue de la rencontre avait même médusé Youness Asserhane, coach de l’US Blida, qui avait fait part de sa surprise devant la réalisation de ses poulains, indiquant qu’il s’attendait à un résultat positif, mais pas à une victoire de cette envergure. Pour mémoire, le MAS avait été littéralement écrasé par l’US de Blida. Les visiteurs avaient ouvert le score sur un but de Baâdach à la 10e minute, avant que le Marrakchi El Bahja ne remette les pendules à l’heure, en égalisant à la 15e minute. Mais c’était sans compter sur la détermination de Maâouch et Benhalima, qui aggravèrent le score à la 56e et la 89e minutes. Les Fassis ne savaient plus où donner de la tête et ont dû vainement lutter jusqu’à la fin du calvaire. Du fait de ce résultat, le Moghreb de Fès a totalement compromis ses chances pour aller davantage dans cette Champion’s League arabe. Croisons toutefois les doigts et espérons que nos représentants retrouvent du poil de la bête et qu’ils prennent leur revanche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *