Le MAS jouera sa dixième finale face au FUS

Le MAS jouera sa dixième finale face au FUS

Tous les fans et les accros du ballon rond attendent avec impatience la finale de la Coupe du Trône qui n’a pas tenu son rendez-vous fixé par la FRMF comme chaque année et ce le 18 novembre.
Cette décision a été prise «exceptionnellement cette année en raison de la probable simultanéité de la glorieuse fête de l’Indépendance, célébrée le 18 novembre, avec Aid Al-Adha», précise un communiqué de la FRMF. En effet, les Fussistes, quadruples vainqueurs de la Coupe du Trône, seront à rude épreuve face au Moghreb de Fès en finale de ce prestigieux trophée le 25 novembre. En finale, les hommes de Houcine Ammouta, finalistes l’an denier, joueront contre le Moghreb de Fès qui a décroché le premier billet d’accès en finale un peu plus tôt dans la journée aux dépens du KAC Kénitra. Tandis que le FUS de Rabat s’est qualifié pour la finale en battant le Difaa Hassani d’El Jadida. Samedi 6 novembre, au complexe sportif Mohammed V,  à Casablanca, les Fussistes, vainqueurs du Trophée (1967, 1973, 1976 et 1995), se sont imposés grâce à une réalisation de Rachid Rokki sur penalty (44è).  Lors du premier match de ces demi-finales, le Moghreb de Fès n’a eu son salut qu’à l’issue de l’épreuve des tirs au but. Pourtant, ce sont les joueurs du KAC qui ont ouvert le score grâce à Hicham Al Aroui, dès la 22è minute.
Mais c’était sans compter avec la volonté et la détermination des Fassis de revenir à la charge.
Leurs efforts ont été couronnés par un but du Sénégalais Kader Fall qui égalisera à la 52è minute. Les deux formations ont ainsi été acculées à jouer les tirs au but. Et c’est le MAS qui était la «plus» adroite en décrochant le ticket sur le score de 3 à 2. À relever, par ailleurs, que le MAS jouera, ainsi, la dixième finale de son histoire, dont il n’a remporté que deux en 1980 et 1988. Mais la partie ne s’annonce pas de tout repos pour le MAS en cette finale face à une équipe en pleine énergie et avec beaucoup de détermination.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *