Le MAS retrouve la forme

La saison 2001-2002 de basket-ball a été celle du grand retour du MAS. Depuis l’arrivée de Mohamed Zahzouhi, le MAS semble avoir, enfin, retrouvé toute sa fraîcheur physique, sa discipline tactique et son automatisme. Les résultats enregistrés cette année sont là pour le prouver puisque, rien que pour leur dernière rencontre, les coéquipiers de Bouhaba ont dominé leur homologue fussiste, diminué de trois de ses meilleurs éléments.
Une victoire très bonne pour le moral des fassis d’autant plus que ces derniers auront à affronter le 4 mai prochain cette même équipe de Rabat pour la finale de coupe du Trône. La rencontre a été clôturée sur le score de 70 à 54 en faveur des locaux. A Rabat, le MSR a reçu le WAC. comme à l’entraînement, les amis de Ayadi ont réussi, sans trop forcer, à survoler l’équipe rbatie, très mal inspirée cette saison. La raison en est la multitude de problèmes que traverser cette formation et qui entravent la sa bonne marche.
L’année prochaine risque fortement d’être celle de la relégation en Division nationale1, série B. La partie s’achève sur le score de 71 à 78 en faveur du WAC. Pour sa part, l’ASS est allé à Casablanca au grand complet pour surprendre les poulains de M’jaed dans leur propre fief. I fait rappeler à cet égard le bon travail dont Saïd Bouzidi, le coach Slaoui, a fait preuve à la mi-saison.
un constat que traduisent ces derniers résultats, entre autres celui face à la redoutable équipe du TSC composée d’une pléiade de joueurs de qualité tels que les Bouzidi, Ritno, Boukhriss et consorts. 56 à 68, le score sur lequel le match a été terminé, est un résultat on ne peut plus satisfaisant et avec lequel les Slaouis peuvent espérer une place au play-off.
L’autre grand match qui marqué cette journée est incontestablement celui qui a mis aux prises le CODM à l’IRT. Une rencontre où les deux coachs ont joué toutes leurs cartes. Mais à la fin l’expérience du manager Khalid Rouass a eu le dernier mot. Ayant réussi à s’emparer d’une victoire des plus précieuses, il garde ainsi ses chances intactes pour le dernier billet qualitatif pour le play-off qui sera rudement disputé entre son équipe et celle de l’ASS. La partie s’achève par 61 à 68 pour les visiteurs.
La lanterne rouge, l’ASE, très déçue par le manque de moyens dû à l’indifférence des responsables de la ville ; les poulains de Hassan Ferzouz ont fait long feu devant la redoutable équipe du Raja et se sont inclinés à la fin par 62 à 68.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *