Le match CODM-MAS émaillé par des actes de vandalisme : On a frôlé le pire à Meknès

Le match CODM-MAS émaillé par des actes de vandalisme : On a frôlé le pire à Meknès

Les actes de vandalisme reprennent avec la reprise du championnat national Pro-Élite-1. Ainsi une catastrophe a été évitée de justesse, dimanche 10 février, lors du match CODM- MAS comptant pour la 16ème journée. Dix-sept supporters du COD Meknès ont été blessés à différents degrés après l’effondrement d’une partie du grillage qui sépare la pelouse des gradins au stade d’honneur de Meknès. L’incident, provoqué par une bousculade des supporters, est survenu juste après le premier but inscrit par le club fassi en seconde période. Selon une source médicale, les blessés, âgés entre 13 et 26 ans, ont été évacués à l’hôpital Mohammed V de Meknès où ils ont reçu les soins nécessaires. Une seule personne -heureusement d’ailleurs-, souffrant d’une fracture au niveau du nez, a été transportée à l’hôpital Moulay Ismail, alors que les autres ont quitté l’hôpital, selon la même source. En effet, les poulains de l’Algérien Azzedine Ait Djoudi ont battu le COD Meknès, lanterne rouge, par 2-1 grâce aux buts de Mohamed Ali Bamâamer (80è) et Ahmed Ajeddou (90è), alors que l’unique réalisation des locaux a été l’œuvre de Faisal Benkassou (90+9è, s.p.). Les Massaouis qui souhaitaient recoller au trio de tête ont réussi lors de cette première sortie après la trêve de rejoindre, à la 4è place, le FUS de Rabat, qui a fait match nul 0-0, samedi dernier en déplacement chez l’Olympic de Safi. Pour sa part, l’AS FAR a rejoint provisoirement le Raja en tête du classement à la faveur de sa victoire 2-1 sur Chabab Rif Al-Hoceima (CRA), au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat. Les Militaires ont pu décrocher les trois points grâce aux réalisations de Salaheddine Akkal (5è) et Mustapha Allaoui (77è), alors que l’unique but des Rifains a été signé Ismail Bassour (64è).
Le Hassania d’Agadir a battu le Difaâ Hassani d’El Jadida par 1 but à zéro, au stade municipal de Taroudant. Les Gadiris, dont le stade Al Inbiâat a été interdit de compétition par la Fédération royale marocaine de football en raison de l’état catastrophique de la pelouse, l’ont emporté grâce à la réalisation de Khalid Lebhij (78è). Ainsi le Hassania s’empare de la 6è place devançant de 2 unités son adversaire du jour, qui pointe à la 8ème position. Le Widad de Fès, lui, a été contraint au nul par le KAC Kénitra (0-0) au complexe sportif de Fès. Au terme de ce 9ème match nul cette saison, les Fassis pointent toujours à la 12è place avec 15 points à leur compteur. Les cavaliers de Sebou, qui viennent de concéder leur 7ème nul contre 2 victoires et 7 défaites, restent côte à côte, à la 13è place, avec la Renaissance de Berkane, qui a également fait match nul 1-1 face au Moghreb de Tétouan, tenant du titre, vendredi dernier au stade Saniat R’mel dans la ville de la colombe blanche, en ouverture de cette journée. Le match OCK- WAC devait clore cette journée lundi 11 février à 19h.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *