Le Nigeria et l’Algérie passent, la Côte d’Ivoire casse

Le Nigeria et l’Algérie ont rejoint le Sénégal, première équipe à se qualifier sur le terrain aux phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations prévues en 2004 en Tunisie. Ils ont été les plus grands bénéficiaires de la cinquième journée des qualifications jouée ce week-end. Ces deux formations, qui jouaient à domicile, n’ont pas déçu leurs supporters. Comme attendu, l’Algérie, leader du groupe 12, s’est qualifiée en venant à bout (1-0) de la Namibie tandis que le Nigeria, première du groupe 1, a assuré, sans trop forcer, le service minimum mais suffisant contre l’Angola (2-2). Sénégalais, Algériens et Nigérians ont réservé leurs places dans le camp des élus où figuraient d’office le pays organisateur et le Cameroun, tenant du titre. L’Egypte et l’Afrique du Sud ont pour leur part fait un grand pas vers les phases finales de ce grand rendez-vous footbalistique du continent africain.
Les Pharaons ont consolidé leur place en tête du groupe 10. Obligés de vaincre Madagascar qu’ils recevaient, ils se sont imposés avec éclat sur le score indiscutable de 6-0. Mathématiquement, les Malgaches, qui rencontreront l’Ile Maurice lors du dernier match, ont encore une chance. Mais très théorique car il leur faudrait vaincre par 17 buts d’écart. Dans l’une des rencontres choc de ce week-end de compétition continentale, l’Afrique du Sud a battu à domicile la Côte d’Ivoire (2-1). Les Bafana Bafana se sont ainsi emparés de la tête du groupe 11. Pour sa part, la Côte d’Ivoire, pour qui la défaite était interdite en terre sud-africaine, est pratiquement éliminée. Il faudrait une inimaginable défaite des Sud-Africains lors de l’ultime journée face au faible Burundi pour que les hommes de Robert Nouzaret soient repêchés. Les autres groupes doivent également attendre la dernière journée dans quinze jours pour désigner les qualifiés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *