Le Onze national éliminé des joutes africaines

Le Onze national éliminé des joutes africaines

On pensait que l’équipe nationale des joueurs locaux allait préserver ses points de l’aller en affrontant son homologue libyenne samedi à Tripoli. Malheureusement, cela ne fut pas le cas puisque les hommes de Abdellah Blinda n’ont pas réussi à assurer le passage au troisième tour de la première édition du Championnat d’Afrique réservé aux joueurs locaux. Les footballeurs nationaux ont laissé filer la qualification et ont payé leur manque de précision et de solidité. Il leur était difficile de se mesurer aux hommes de Mohamed Faouzi El Benzerti. Et pourtant, après le match de l’aller qui s’est joué depuis une quinzaine de jours à Casablanca, Blinda avait considéré que la qualification au  troisième tour était acquise à 50%,  60  voire 70%.   Les Libyens étaient plus concentrés, plus vifs, contre un bloc défensif national faible dans son ensemble. Bref, les joueurs locaux n’ont pas été dans leur jour et n’ont pas été à la hauteur de l’événement. L’aventure de l’équipe nationale s’est arrêtée donc avant le voyage pour le Côte d’Ivoire.  Les Libyens ont quant à eux passé une bonne soirée en marquant trois buts et en imposant les consignes de leur entraîneur. Les buts des Libyens ont été inscrits par Arafa Mohamed Nakour (18e) et Ahmed Saad Slimane, auteur d’un doublé (47e, 61e).  Certes, les observateurs du football n’ont pas caché leur crainte de voir le Maroc écarté de cette fête footballistique. Mais, nous étions tous déçus car on attendait plus de ces joueurs. Il n’y a pas de points positifs au compteur de l’équipe nationale à tirer de ce match. Les nationaux erraient sur l’aire de jeu, méconnaissables et incapables de s’organiser avec un décalage perceptible entre les trois compartiments. L’attaquant Mustapha Allaoui était isolé au milieu de la défense libyenne et devant un milieu de terrain national entièrement vide. Seul, il n’a pas pu créer de réelles occasions de marques ni menacer le portier adverse. À titre indicatif, M. Blinda a maintenu les éléments qui avaient joué lors du match aller. Abdellah Blinda a déclaré après le match que «les joueurs marocains ont bien entamé le match mais des conduites anti-sportives de certains éléments de l’équipe adverse, ainsi que l’indulgence de l’arbitre ont influencé un peu le jeu de notre équipe », «Après cette élimination, nous allons procéder à une évaluation globale du bilan. Mais nous ne devons pas oublier qu’il reste devant nous un travail collectif et coopératif avec le sélectionneur de l’équipe première A et son assistant pour essayer de préparer de la belle manière une formation pour les qualifications de la Coupe d’Afrique des nations», a-t-il ajouté.
La Libye est ainsi qualifiée pour les phases finales de la CHAN-2009, prévues du 22 février au 8 mars prochains en Côte d’Ivoire. Le tirage au sort pour la constitution des groupes de cette compétition aura lieu le 26 courant à Abidjan.
Huit sélections nationales, réparties en deux groupes, disputeront le tournoi. Les deux premières de chaque groupe se qualifieront pour les demi-finales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *