Le Paris SG retrouve la finale

Le Paris SG retrouve la finale

Le Paris SG, victorieux de la première édition de l’épreuve en 1995 puis de nouveau en 1998, a copieusement dominé la première mi-temps et menait 2-0 à la pause. Mais le club de la capitale s’est fait peur en en seconde période encaissant deux buts en ne rendant qu’un seul. En grande difficulté en championnat de Ligue 1 dont ils n’occupent que la 16e place, les Parisiens jouaient très gros sur ce match et leur engagement était maximum dès le coup d’envoi. Auxerre était acculé sur sa cage et constatait impuissant la montée des périls et l’accumulation des occasions. Rudy Riou s’employait pour repousser successivement une frappe excentrée de Peguy Luyindula (10e), un tir soudain de Pedro Pauleta (11e) et un coup-franc lointain de Bernard Mendy. Luyindula finissait par tromper Riou mais son but était refusé pour un hors-jeu (22e). Auxerre souffrait mais, suite à une très longue ouverture de Sammy Traoré, Denis Oliech était tout proche de marquer contre le cours du jeu (19e). Le Paris SG trouvait la faille sur un corner tiré de la droite. Riou repoussait une première tentative de Sylvain Armand mais le défenseur parisien pouvait servir Mario Yepes isolé et qui reprenait victorieusement de la tête (32e). La formation de la capitale doublait la mise de la même manière. Cette fois, c’est Pauleta qui profitait d’un service de Grégory Bourillon pour pouvoir fusiller Riou de la tête (43e). Entre les deux buts parisiens Oliech était venu sur la droite pour décocher un tir qui fuyait le cadre de très peu (37e). En début de seconde période, Auxerre qui n’a jamais disputé la finale de la compétition de la Ligue se mettait enfin à jouer. La première véritable occasion était toutefois pour la formation de Paul Le Guen sur une reprise de la tête de Bourillon mise en corner par Riou (60e). Critiqué pour ses récentes erreurs, Mickael Landreau, le portier parisien, rassurait en écartant d’une main ferme un tir puissant de Daniel Niculae, le buteur auxerrois en forme avec dix buts cette saison (72e). Mais sur un corner de Benoît Pedretti, Landreau manquait son dégagement du poing et expédiait le cuir dans ses propres filets (75e). C’était le premier but encaissé par le Paris SG cette saison en Coupe de la Ligue. Auxerre qui alignait pléthore d’attaquants en cette fin de match devenait alors de plus en plus pressant, faisant ressortir les doutes parisiens. Mais Bernard Mendy libérait le Parc des Princes en marquant le troisième but de son équipe sur une frappe du pied gauche que Riou ne pouvait que freiner. Auxerre pouvait avoir des regrets car dans le temps additionnel et à nouveau sur corner, Julien Quercia marquait le deuxième but auxerrois d’un magnifique ciseau retourné (93e).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *