Le programme de mise à niveau du football s’accélère

Le programme de mise à niveau du football s’accélère

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une série de réunions tenues par la Commission, dont celle avec Nawal El Moutawakil, ministre de la Jeunesse et des Sports et des membres de la FRMF, pour examiner les causes de l’élimination de la sélection marocaine de football au premier tour de la CAN-2008. Plusieurs questions ont été évoquées lors de cette réunion, dont le projet de mise à niveau du football national et des Centres de formation, a indiqué Mhamed Aouzal, vice-président de la FRMF. Les membres de la délégation, qui représentaient tous les groupes parlementaires, ont été informés du contenu du contrat-programme liant la FRMF au gouvernement et des chantiers initiés dans le cadre de la mise à niveau du football national, dont la construction des Centres de formation, la rénovation des stades, la restructuration des clubs et la recherche de nouvelles ressources financières (cession des droits TV des championnats nationaux), a affirmé M. Aouzal. Le volet législatif a été également évoqué lors de cette réunion, a-t-il fait savoir, ajoutant que les membres de la Commission parlementaire ont exprimé leur disposition à apporter leur contribution à ce niveau. Noureddine Lazrak, président de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, a indiqué de son côté que cette réunion a été l’occasion d’informer la délégation parlementaire des différents aspects du projet de mise à niveau du football national et de s’enquérir de l’état d’avancement des chantiers en cours.
La délégation a visité, à cette occasion, les Centres de formation de l’Institut national des sports Moulay Rachid à Maâmoura, a-t-il dit, précisant que d’autres visites sont programmées à des enceintes sportives nouvellement construites ou en cours de réalisation à Tanger, Agadir et à Casablanca. Récemment, la ministre, accompagnée des membres de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants a visité le chantier de construction du stade de Marrakech. Le projet est réalisé grâce à un investissement global d’un milliard de dirhams. Il est construit sur une superficie totale de 58 ha et dont les travaux de réalisation avaient débuté en septembre 2003 pour s’achever en décembre 2010. D’une capacité totale de 45.000 places dont 37.130 couvertes, Cette infrastructure sportive comprend, entre autres, un stade principal avec une piste d’athlétisme de 8 couloirs, un stade annexe avec une piste d’athlétisme, ainsi que des locaux sportifs. A titre indicatif, le taux de réalisation des travaux du Stade de Marrakech a atteint 57 %.  Par contre, les travaux d’équipement des stades de Tétouan, Meknès, Oujda et Salé en gazon synthétique sont achevés.    

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *