Le Qatariote Bin Hammam estime qu’il a les mêmes chances que Blatter

Le Qatariote Bin Hammam estime qu’il a les mêmes chances que Blatter

L’homme d’affaires qatariote Mohammed Bin Hammam, président de la Confédération asiatique et candidat à la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa), a déclaré dimanche à Asunción qu’il avait aujourd’hui «les mêmes chances» que son adversaire d’être élu. «Je suis parti de zéro et je crois que (aujourd’hui) j’ai les mêmes chances que Blatter», a déclaré Mohammed Bin Hammam, à la presse à Asunción où il a assisté à la réélection du Paraguayen Nicolas Leoz à la présidence de la Confédération sud-américaine de football (CSF). «Maintenant, je suis reconnu et chaque jour j’obtiens de nouvelles voix. Tout va bien», s’est-il réjoui avant de préciser: «Je crois pouvoir obtenir plus de 50% des voix». Interrogé sur son programme, le candidat a indiqué être «convaincu qu’on peut faire davantage pour le football, pour les petits et les grands pays, pour les pays développés et non développés. J’ai un travail pour 40 ans dans le football». S’il est élu président de la Fifa, il veut «augmenter l’aide économique et technique pour toutes les fédérations sous-développées». «Je veux répartir d’une meilleure manière les recettes de la Coupe du monde. Aujourd’hui, les fédérations reçoivent peu d’argent alors que les recettes ont considérablement augmenté», a conclu Mohammed Bin Hammam. Mohammed Bin Hammam, 61 ans, aura pour adversaire le Suisse Joseph Blatter, 75 ans, l’actuel président qui postule à un quatrième et dernier mandat à la tête de la Fifa. Le congrès électif à la Fifa aura lieu le 1er juin à Zürich (Suisse).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *