Le Raid Tanja-Lagouira clôture son périple à Casablanca

Le Raid Tanja-Lagouira clôture son périple à Casablanca

La dernière étape du Raid Tanja-Lagouira, organisé par l’Agence Sahara Event, à l’occasion du 33-ème anniversaire de la Marche Verte sous les signes de l’amitié, de l’humanité et de la découverte de l’Investissement, a eu lieu dimanche entre Tan Tan et Casablanca. Après avoir parcouru quelque 3500 km de Tanger à Dakhla et de Dakhla à Casablanca, les participants se sont quittés très satisfaits, en promettant de revenir l’année prochaine pour la deuxième édition.
Ils se sont engagés de revenir en grand nombre  pour prendre part à la deuxième édition, qui aura lieu du 1er au 9 novembre 2009.
 Ce rendez-vous va avoir lieu tous les ans du 1er au 9 novembre, sous les mêmes thèmes pour contribuer de manière continue au développement des provinces du Sud.
 Ce raid, dont le coup d’envoi a été donné le 1er novembre à Tanger, est passé par Casablanca, Marrakech, Agadir, Guelmim, Tan-Tan et Laâyoune avant d’arriver à Dakhla. Il a ensuite quitté Dakhla pour Casablanca, où il est arrivé dimanche tard dans la soirée. Il a connu la participation d’une cinquantaine de personnes dont plusieurs hommes d’affaires. «Tous les participants sans exception ont jugé que cette première édition était une réussite sur tous les plans, de l’organisation et de l’hébergement, ainsi que le choix des sites intéressants que nous avons visités, ils se sont quittés très satisfaits, en s’exprimant de revenir l’année prochaine en grand nombre pour prendre part à la deuxième édition» a indiqué Omar Alaoui, directeur du Raid Tanja-Lagouira. Le passage du Raid a été marqué aussi par nombre d’activités caritatives. Selon M. Aloui : «pendant le Raid Tanja-Lagouira nous avons procédé à des actions à caractère social, tels que la distribution des vêtements à des enfants issus de familles nécessiteuses, la circoncision de plus de 50 enfants et l’équipement d’une crèche à Dakhla, les participants ont pu découvrir les provinces du sud marocain avec toutes leurs richesses et leurs opportunités d’affaires lors des rencontres avec les responsables des Centres régionaux d’investissement et en particulier celui de Oued Eddahab». Toutes ces activités ont permi aussi de renforcer le lien avec les associations locales. Cette édition du Raid a été également marquée par la présence des artistes comme Nouamane Lahlou et Adil Zarhouni, qui ont honoré les soirées de ce premier Raid. «Les organisateurs, très motivés à la suite du franc-succès de cette édition, vont se mettre immédiatement à l’œuvre pour préparer la prochaine édition aura lieu du 1er au 9 novembre 2009 et  qui sera marquée surtout par la programmation de nombreux concerts dans les villes visitées (Guelmim, Laâyoune, Dakhla) pour générer des recettes qui seront consacrées à des actions de solidarité», a-t-il conclu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *