Le Raja arrive

Toujours deux points séparent le Hassania d’Agadir au Wydad de Casablanca à l’issu de la 25e journée du championnat national de football de première division, disputée dimanche dernier. Tenu en échec à domicile par le Moghreb de Fès (0-0), le leader a encore une fois raté son coup, surtout que son poursuivant immédiat le WAC n’a pas pu faire mieux à Lâayoune contre la Jeunesse Massira (1-1).
Les Gadiris, imbattables sur leurs propres bases, n’ont pas réussi à boucler le match malgré l’avantage du terrain et du public. Un match nul qui ne fait pas l’affaire des hommes de M’hamed Fakhir qui se rendront, le week-end prochain, à Settat pour affronter l’équipe locale, la Renaissance.
À cinq journées de la fin de la phase retour, le championnat est relancé. Les Soussis font cavaliers seuls avec 55 points, soit deux longueurs d’avance sur les Rouge et Blanc qui n’ont pas su conserver leur avantage acquis sur la pelouse du stade cheikh Laghdaf dès la 11e minute sur un but du Brésilien Emersson, avant d’être rejoint à la marque à trois minutes de la pause. Lors de la prochaine journée, les coéquipiers de Rabie Lafoui recevront une équipe menacée de relégation et qui n’a pas droit à l’erreur, le FUS de Rabat. La belle opération de la 25e journée est à mettre à l’actif du Raja de Casablanca qui a su arracher les trois points de victoire face à son adversaire du jour l’Ittihad de Tanger et, par là même, réduire à deux longueurs l’écart le séparant de son frère ennemi.
Au complexe sportif Mohammed V, le champion sortant a vite entamé la partie pour ouvrir le score sur une tête de l’attaquant Sénégalais Diallo (18e). Ce succès à domicile, qui vient à point nommé, donnera du tonus aux Vert et Blanc pour rester en course pour un 7e sacre d’affilée.
Il semble que la qualification des champions sortants pour les quarts de finale de la Ligue des Champions y est pour beaucoup. En revanche, pour les Tangérois, cette défaite enfonce davantage l’équipe dans le bas du tableau.
L’autre belle performance de la journée provient de Khémisset où la Renaissance de Settat a frappé un grand coup en infligeant une cuisante défaite aux Zemmouris (2 à 0), réalisant, ainsi, l’unique victoire à l’extérieur de la journée. Une victoire qui a permis aux coéquipiers de Boukhanjer de se hisser au 8è rang avec 31 points, en compagnie de leurs adversaires du jour. À Rabat, le derby entre le FUS, récemment éliminé de la CAF, et les FAR s’est soldé par le partage des points (1-1). Pourtant les Fussistes étaient les premiers à ouvrir le score avant de se faire rattraper par des militaires, champions des matchs nuls. Pour sa part, le Tihad Sportif s’est imposé devant l’Olympic de Khouribga sur le score d’un but à zéro. L’unique but de la rencontre a été inscrit par l’inévitable Zaouit (51è).
En bas du tableau, la surprise est venue de Beni Mellal où le Raja local, qui ne joue plus que pour l’honneur, a réussi à venir à bout du Stade Marocain (2 à 1). C’est la troisième victoire à domicile des Mellalis après celles obtenues contre le MAS et le CODM. Quant à l’avant dernier du championnat, le Kawkab de Marrakech, qui lutte pour le maintien en première division, il a encore une fois laissé passer l’occasion de sauver ses meubles après son match nul sur son propre terrain face au CODM de Meknès (1-1). Un résultat qui n’arrange guère les affaires des Marrakchis qui sont, plus que jamais, sérieusement en danger.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *