Le Raja de casablanca à l’épreuve des FAR

Le Raja de casablanca à l’épreuve des FAR

Le stade du «Père Jégo» accueillera, samedi 24 février, un match de mise à jour du championnat national de football de première division opposant les Verts de Casablanca aux militaires rbatis. Cette rencontre comptant pour la 17ème journée devra être en principe une occasion pour les deux équipes de rebondir en attendant la reprise du championnat.
Depuis quelques temps, l’équipe des FAR tarde à renouer avec la victoire malgré son changement d’entraîneur. Après une série de résultats largement contestés, le club militaire a, en effet, fini par limoger Henry Stambouli. Le technicien français a ainsi été remplacé par l’ancien coach  du Moghreb de Fès, Jaouad Milani. À l’instar des autres grandes équipes, la formation des FAR, qui figure parmi les favoris, traverse une période difficile.
Les talents sont là, mais les résultats ne suivent pas !
Et ce malgré le fait que l’équipe rbatie compte parmi les effectifs le meilleur butteur de la saison, Jaouad Ouaddouche, qui a inscrit jusqu’à présent neuf buts au championnat.
Lors des seizièmes de finale de la Coupe du Trône, les militaires se sont imposés difficilement sur un score étriqué (0-1) face à l’Union de Sidi Kacem, une modeste équipe de deuxième division. Pire encore, la situation va en s’aggravant. En effet, les FAR, au grand dam de leurs nombreux supporters, ont été accrochée à domicile le week-end dernier par la lanterne rouge, la Jeunesse sportive du Massira (1-1).
Le Raja de Casablanca, pour sa part, flirte dangereusement avec la zone rouge. Les Verts ont entamé dès le début de la saison une chute vertigineuse et n’ont plus gagné de match, depuis la sixième journée !
Traversant la plus grave crise interne de son histoire, le club casablancais a vu son comité démissionner de façon collective. Un bureau provisoire dirigé par l’ancien président du club Abdellah Rhalam a repris les commandes et tente de redresser la barre.
L’actuel entraîneur du Raja, Paco Fortes, misait sur le traditionnel derby casablancais (face au WAC) pour donner un coup de fouet à ses protégés. Malheureusement pour lui, ce ne fut pas le cas.
Son équipe s’est, une fois de plus, contentée d’un nul. Il faut néanmoins reconnaître que le jeu des Rajaouis s’est nettement amélioré ces derniers temps.
En revanche, les Verts n’arrivent toujours pas à s’imposer en raison d’une ligne d’attaque peu efficace et qui manque de finition. Le technicien espagnol devra retravailler sa stratégie et mettre en place une bonne combinaison offensive plus productive. Le coach des FAR, Jaouad Milani, est confronté lui aussi au même problème.
Le match s’annonce donc délicat et explosif et son issue est incertaine. Une victoire permettra aux FAR, actuels dauphins, de s’approcher du leader, l’Olympique de Khouribgua. En cas de triomphe des Verts, les Casablancais s’éloigneront de la zone de turbulences.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *