Le Raja et le WAC perdent du terrain

Plus rien ne semble pouvoir arrêter le Hassania d’Agadir dans sa course au championnat. En acculant le Raja de Casablanca au partage des points, les Soussis témoignent, encore une fois, de leur détermination à mener la barque à bon port : le titre de cette année. En tout cas, et pour le compte de la 21e journée du Championnat GNF1, disputée ce week-end, ils ont réussi l’essentiel en revenant de Casablanca avec un match nul 1-1 face au Raja. Aidés par la mince prestation du Wydad de Casablanca, en déplacement à Meknès où ils ont essuyé une défaite douloureuse devant le CODM local par 1 but à zéro. Le message est désormais clair. La saison de cette année appartient aux Gadiris. Entraînée par un ancien joueur et coach du Raja, M’hamed Fakhir, la formation soussie a tenu la dragée haute aux Casablancais. Le résultat n’a fait que suivre. Très attendue pour avoir une idée précise sur les ambitions de chacun des deux clubs, la rencontre a tenu toutes ses promesses au niveau de la qualité du jeu produit et aux plans physique et tactique.
Six points séparent actuellement le Hassania du Wydad, le grand perdant de cette journée. Perdant, mais il n’est pas le seul à l’être puisque le FUS de Rabat a également fait les frais de sa défaite à domicile. Battu par l’Olympique de Khouribga dans la dernière minute de jeu, le Fath occupe une piètre 13e place en égalité de points avec l’autre équipe de Rabat, le Stade Marocain.
Ce dernier a réalisé une belle opération en venant à bout, dans le derby local, de l’équipe des FAR. Après avoir été mené 1-0, le Stade a réussi à inscrire deux buts dans cinq minutes pour l’emporter finalement par 2-1. Jouant à domicile, le Tihad Sportif n’a pas laissé s’échapper cette occasion pour renouer avec la victoire, aux dépens de l’Ittihad de Khémisset. Les Casablancais ont dominé nettement leurs adversaires du jour. Mais il aura fallu attendre jusqu’aux dernières minutes de la rencontre pour inscrire le but de la victoire par le biais de Samir Amer.
Le Tihad sportif a réussi ainsi la meilleure opération en réalisant un bond de quatre rangs, passant de la 10e position à la sixième. Le CODM de Meknès, qui a infligé au Wydad sa deuxième défaite de la saison, a fait de même pour sauter à la 7e place.L’Ittihad de Tanger est revenu de Béni Mellal avec une précieuse victoire. Par ce succès, le club du Détroit s’est donné un peu d’air. Intraitables hors de leurs fiefs, les Tangérois restent peu convaincants devant leur public. L’avant-dernière position reste l’apanage du Kawkab de Marrakech qui a concédé le nul vierge face à la Renaissance de Settat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *