Le Raja et les FAR au bout du suspense

Le Raja et les FAR au bout du suspense

Le Raja est arrivé à poinçonner son ticket pour la finale de la Coupe du Trône au détriment de son éternel rival, le WAC. Ainsi devant un stade archicomble, les Verts ont eu le dernier mot en disposant des Rouges sur le score de 3 à 1. Les Wydadis ont été les premiers à ouvrir le score à la 83e minute sur un but de Fabrice Ondama, avant que l’arbitre n’accorde un penalty très discutable, aux Verts dont s’est chargé Mouhssine Metouali. et ce deux minutes avant la fin de la rencontre. Les 90 minutes du temps réglementaire se sont terminées sur un match nul 1-1, pour passer aux prolongations pendant lesquelles le Raja s’est créé plus d’occasions, le WAC visiblement affecté par cette égalisation tardive.
Et c’est tout logiquement que les poulains de M’hamed Fakher sont parvenus à inscrire le deuxième but du Raja à la 115e minute par Yassine Salhi et même corser l’addition par Abdelilah Hafidi (117e), offrant aux Aigles verts une douzième qualification en finale de la Coupe du Trône. Dans l’autre demi-finale, les hommes de Rachid Taoussi se sont qualifiés en battant difficilement l’AS Salé par 4 à 3 aux tirs au but (temps réglementaire et prolongation 2-2) au complexe Prince Moulay Abdellah et devant un public peu nombreux.
Les protégés de Houssein Ouchala qui atteignent ce stade de la compétition pour la première fois de leur histoire, ont donné du fil à retordre à Taoussi et compagnie, ils se sont même permis le luxe de rater un penalty. Mohamed Hamdane a ouvert la marque (75e), alors que les Militaires ont remis les pendules à l’heure grâce à Hicham Fatihi trois minutes plus tard. Aux prolongations, Akkal (95e) va permettre aux siens de mener au score (2-1) mais Abdelghani Semmami (117e) a inscrit un deuxième but pour l’ASS (2-2) qui a conduit les deux équipes à la fatidique séance des tirs au but. Cette séance a été remportée par l’AS FAR par 4 buts à 3, après que Hamdi Laâchir a raté un tir pour l’AS Salé.
Le club de la capitale accède ainsi, pour la 17e fois de son histoire, en finale de cette prestigieuse compétition où il aura à affronter, le 18 novembre prochain, le Raja de Casablanca dans un Clasico explosif.

Ils ont dit

Baddou Zaki : «Je félicite l’équipe du Raja»
«Je félicite l’équipe du Raja pour ce grand match», a indiqué Baddou Zaki, entraîneur du Wydad.  «Nous avons commencé la rencontre avec l’ambition de gagner. Nous y avons préparé les joueurs physiquement et psychiquement, nous avons raté plusieurs occasions lors de cette rencontre». «Il faut dire que c’est le football. Je souhaite bonne chance au Raja lors de la finale de cette coupe», a conclu Zaki.
 
M’hamed Fakher : «C’était un match difficile pour lesdeux équipes»
«C’est une grande satisfaction d’avoir gagné cette rencontre. Ce succès est le fruit d’un travail sérieux et de grande haleine», a déclaré M’hamed Fakher, l’entraîneur des Verts. «Les attaquants et les milieux y ont bien contribué durant les 90 minutes et après le temps additionnel du match», fait-il savoir. «C’est bon pour la confiance de ne pas avoir raté ce duel avec une grande équipe comme le Wydad». «C’était un match difficile pour les deux équipes».

Rachid Taoussi : «Les matchs de la Coupe ne se soumettent à aucune logique»
«Le club slaoui était un sérieux rival, qui nous a créé d’énormes difficultés. Je lui souhaite bonne chance en championnat», a signalé Rachid Taoussi, entraîneur des FAR. «Je félicite les joueurs de l’AS FAR pour la solidité dont ils ont fait montre pendant les 120 minutes de la rencontre, et pour la prestation remarquable qui était à la hauteur des aspirations de toutes les composantes du club. Les matchs de coupe ne se soumettent à aucune logique. Nous avons raté plusieurs occasions par précipitation ou par malchance», a conclu le sélectionneur national.

 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *